NOUVELLES

Le financement de Via Rail suscite de l'inquiétude en Atlantique

04/03/2013 06:41 EST | Actualisé 04/05/2013 05:12 EDT

Des défenseurs du transport en commun dans la région de l'Atlantique craignent une réduction des services de Via Rail si cette dernière subit de nouvelles compressions budgétaires.

Les prévisions budgétaires du gouvernement Harper présentées récemment sont alarmantes pour Via Rail, selon le Nouveau Parti démocratique et le Parti vert.

Ces partis d'opposition affirment que le financement de Via Rail sera réduit de 62 % comparativement à celui de 2011-2012.

Cette perspective inquiète le groupe Transport Action Atlantic. Le vice-président du groupe, Ted Bartlett, craint que le train Océan soit aboli si ces prévisions budgétaires deviennent une réalité.

L'année dernière, la fréquence du service du train Océan, qui relie Halifax à Montréal, a été réduit de six jours à trois jours par semaine.

L'opposition fait erreur, selon Transports Canada

Le ministère des Transports du Canada affirme que le Parti vert n'utilise pas les bons chiffres. Le ministère explique que le financement de Via Rail avait augmenté grâce à un plan de 1 milliard de dollars sur cinq ans.

Selon le ministère, la baisse réelle du budget d'exploitation serait environ 15 millions de dollars en 2013-2014. Il s'agirait donc d'une diminution d'un peu plus de 7 %.

La compression budgétaire encaissée par Via Rail l'an dernier s'élevait à environ 6,5 millions de dollars.

Le ministère des Transports ajoute qu'il est normal que les services diminuent parce que la clientèle de Via Rail en Atlantique a baissé de moitié en 15 ans.

PLUS:rc