NOUVELLES

Le CIO entreprend une visite à Tokyo qui veut accueillir les JO 2020

04/03/2013 12:18 EST | Actualisé 04/05/2013 05:12 EDT

TOKYO - Le premier ministre Shinzo Abe a accueilli les inspecteurs du CIO, lundi, à Tokyo, et a précisé que la candidature de la capitale japonaise à l'organisation des Jeux olympiques de 2020 était «sans égale».

Les membres du comité de candidature espèrent cette fois convaincre le Comité international olympique après l'échec de Tokyo dans sa candidature à l'organisation des Jeux de 2016, qui ont été accordés à Rio de Janeiro.

La commission d'évaluation du CIO a entrepris une inspection de quatre jours de la candidature de Tokyo, lundi. Le vice-président du CIO, Craig Reedie, dirige cette visite, qui sera suivie par des voyages plus tard ce mois-ci à Madrid et Istanbul, les deux autres villes en lice pour accueillir les Jeux olympiques.

Abe, le gouverneur de Tokyo Naoki Inose et le responsable du comité de candidature Tsunekazu Takeda ont tous souhaité la bienvenue aux membres de la délégation du CIO lors d'une réception officielle.

Abe a offert le soutien total du gouvernement central pour accueillir les Jeux et a rappelé le puissant impact que les Jeux olympiques de Tokyo en 1964 ont eu sur le Japon et la région.

«Pour les Japonais, l'esprit olympique est devenue une mission selon laquelle nous devons aider le reste de l'Asie à se développer», a-t-il dit dans son discours aux visiteurs.

Soulignant que la préparation de Tokyo étaient «sans égale», Abe a déclaré que la torche olympique devrait revenir à Tokyo.

Alors que le Japon fait maintenant face à des défis auxquels d'autres pays seront confrontés — comment rajeunir une société vieillissante et maintenir la qualité de l'air — accueillir les Jeux olympiques en 2020 «inspirera de nombreux autres, tout comme l'a déjà fait Tokyo en 1964», a-t-il dit.

Les organisateurs veulent mettre en évidence la sécurité de la ville et l'infrastructure de pointe, tout en soulignant que 28 des 33 sites de compétition seront à huit kilomètres du village olympique, qui doit être construit dans la baie de Tokyo.

Lors de cette visite, les organisateurs de Tokyo doivent fournir des explications sur 14 thèmes, comme l'emplacement des sites, la sécurité et l'hébergement. Les présentations de lundi ont tourné autour de la vision des jeux, les sites de compétitions, le village olympique et les Jeux paralympiques.

Lundi, les membres de la commission du CIO ont visité les sites de 16 différentes installations — dont certaines encore à construire — et le site proposé pour le village olympique.

Une manifestation contre la tenue des Jeux lors de la visite de la commission d'évaluation avait nuit à la précédente candidature de Tokyo. Les organisateurs espèrent cette fois qu'on n'assistera pas à une répétition de ce mécontentement.

Le soutien du public est beaucoup plus élevé cette fois-ci grâce en partie à la belle performance du Japon aux Jeux olympiques de Londres.

PLUS:pc