NOUVELLES

La CIBC prévoit une croissance faible en 2013

04/03/2013 05:54 EST | Actualisé 04/05/2013 05:12 EDT

Marchés mondiaux CIBC fait preuve d'optimisme dans ses prévisions de croissance vis-à-vis de l'économie canadienne en 2013.

Les analystes de la Banque CIBC estiment que la croissance économique va aller en s'améliorant au pays, mais qu'elle restera « anémique ». Dans un rapport que vient de publier la Banque CIBC, l'économiste en chef Avery Shenfeld affirme que, bien que les indications disponibles soient peu nombreuses, « il y a des raisons de croire que la croissance du trimestre 1 sera plus forte ».

Parmi les facteurs qui portent M. Shenfeld à l'optimisme, mentionnons:

  • le nombre d'heures travaillées qui ont été en hausse en janvier, et ce, malgré le recul de l'emploi
  • les ventes d'automobiles, qui semblent avoir été en hausse
  • une hausse des exportations de pétrole vers les États-Unis en date de la mi-février

Selon les prévisions de la Banque CIBC, l'économie ne devrait croître que de 1,7 % en 2013, un rythme qui sera associé à une hausse du taux de chômage.

L'économiste en chef de la CIBC rappelle que l'année dernière a pris fin « de façon laborieuse pour l'économie canadienne ». Cependant, ce quatrième trimestre qui fut difficile pourrait constituer « la tempête avant le calme », toujours selon les analyses de Marchés mondiaux CIBC, en vertu desquelles une croissance est toujours possible.

« Espérons seulement que nous ne nous trompons pas en pensant que le renforcement de la croissance mondiale viendra à la rescousse en 2014, en apportant la poussée des exportations et des prix des ressources qui seront nécessaires pour stimuler les entreprises », a déclaré Avery Shenfeld.

PLUS:rc