NOUVELLES

Israël: décès du rabbin Frouman, colon et pacifiste militant

04/03/2013 03:45 EST | Actualisé 04/05/2013 05:12 EDT

Menahem Frouman, un célèbre rabbin israélien qui avait noué des liens d'amitié avec les dirigeants palestiniens, est mort lundi à l'âge de 68 ans des suites d'une longue maladie, selon les médias israéliens.

Né en 1945 en Palestine mandataire, Menahem Frouman était le rabbin de la colonie juive de Tekoa, dans le sud de la Cisjordanie occupée, et militait activement pour une solution pacifique au conflit israélo-palestinien.

Selon le rabbin Frouman, ce conflit étant de nature religieuse, les dignitaires religieux juifs et musulmans étaient les personnalités les mieux à même de trouver une solution pour parvenir à la paix.

Dans cette optique, il avait établi des liens avec les dirigeants de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), en particulier son chef historique Yasser Arafat. Il avait également rencontré les chefs du mouvement islamiste Hamas.

Fondateur d'Eretz Shalom, un mouvement pacifique réunissant colons et Palestiniens, il avait dénoncé les exactions commises par les colons les plus extrémistes contre des cibles palestiniennes. Il s'était rendu dans plusieurs mosquées vandalisées, en signe de solidarité.

Le rabbin Frouman affirmait être disposé à rester vivre dans un Etat palestinien en cas d'évacuation des implantations juives de Cisjordanie.

Ce père de 10 enfants enseignait dans des établissements talmudiques et a publié plusieurs recueils de poésies.

Atteint d'une forme de cancer incurable depuis deux ans, il avait formulé le voeu de "pouvoir contribuer à la paix jusqu'à ses dernières forces".

mib/scw/agr/feb

PLUS:afp