NOUVELLES

Hecla Mining présente une offre amicale de 796 millions $ pour Mines Aurizon

04/03/2013 07:44 EST | Actualisé 04/05/2013 05:12 EDT

VANCOUVER - Mines Aurizon (TSX:ARZ), société dont les activités ont principalement cours dans la région de l'Abitibi, a annoncé lundi avoir accepté une offre d'achat amicale de 796 millions $ en espèces et en actions de la part de Hecla Mining. Cette proposition surpasse une autre offre, hostile celle-là, précédemment mise de l'avant par Alamos Gold.

La proposition de Hecla est évaluée à 4,75 $ par action, soit 10 cents de plus que l'offre d'Alamos (TSX:AGI), qui est elle aussi composé d'espèces et d'actions.

Selon le président du comité spécial du conseil d'Aurizon, George Brack, Hecla a offert un montant d'argent substantiel en plus d'actions d'une société qui vaudra environ 1,6 milliard $ une fois le regroupement complété.

«Nous sommes heureux que notre processus rigoureux de recherche de solutions de rechange visant à maximiser la valeur ait abouti à notre entente avec Hecla et se traduise par une valeur additionnelle pour les actionnaires d'Aurizon», a déclaré M. Brack dans un communiqué.

L'action d'Aurizon a pris lundi 14 cents, soit 3,2 pour cent, pour clôturer à 4,49 $ à la Bourse de Toronto.

La société compte huit propriétés au Québec, incluant la mine d'or Casa Berardi, ainsi que plusieurs projets au stade du développement ou de l'exploration.

Alamos, dont le siège social est situé à Toronto, détient une mine et des droits sur des minéraux au Mexique et un projet de développement avancé en Turquie, tandis que Hecla compte des mines en Alaska et en Idaho, où son siège social est situé, ainsi que des terrains dans plusieurs autres États américains et à Durango, au Mexique.

L'accord avec Hecla requiert l'approbation des deux tiers des votes exprimés par les détenteurs de titres de dette visés d'Aurizon ainsi que par les deux tiers des votes exprimés par les actionnaires d'Aurizon, qui seront pour l'occasion rassemblés lors d'une assemblée extraordinaire.

Si l'entente est approuvée et obtient toutes les autorisations réglementaires nécessaires, la transaction devrait être conclue au deuxième trimestre.

Le conseil d'Aurizon a donné à Hecla le droit d'égaler toute offre concurrente qui pourrait survenir et a accepté de verser à Hecla la somme de 27,2 millions $ en frais de résiliation dans certaines circonstances.

Aurizon a en outre renoncé à son régime de droits des actionnaires et annulé une assemblée extraordinaire des actionnaires qui était prévue pour le 7 mars pour tenir un vote de ratification au sujet du régime en question.

Hecla a plafonné le montant d'argent qu'elle verserait à 513,6 millions $ et le maximum d'actions qu'elle échangerait à 57 millions. Cela équivaudrait à environ 3,11 $ en espèces et environ un tiers d'action de Hecla pour chaque action d'Aurizon.

Alamos a offert 4,65 $ en espèces ou 0,2801 action d'Alamos pour chaque action, pour un maximum de 305 millions $ en argent comptant et de 23,5 millions d'actions d'Alamos.

PLUS:pc