NOUVELLES

Égypte: des affrontements font cinq morts à Port Saïd

04/03/2013 08:29 EST | Actualisé 04/05/2013 05:12 EDT

PORT SAÏD, Égypte - Des milliers de résidants de la ville troublée de Port Saïd, dans l'est de l'Égypte, ont assisté lundi à une procession funéraire pour les civils tués lors d'affrontements avec les forces de l'ordre, sous l'oeil vigilant des policiers militaires qui avaient été déployés pour encadrer le tout.

Des violences survenues dimanche ont coûté la vie à deux policiers et à trois civils, quand les policiers ont utilisé des gaz lacrymogènes et de la grenaille pour répliquer aux manifestants qui leur lançaient des pierres et des bombes incendiaires.

Des témoins affirment que des soldats ont tenté de s'interposer entre les belligérants, allant jusqu'à tirer des coups de semonce à l'endroit des policiers.

Des milliers de personnes se sont rassemblées lundi devant une mosquée pour prier pour les morts. Les cercueils ont ensuite été transportés vers le cimetière pendant que des manifestants agitaient le drapeau noir, blanc et vert qui est devenu le symbole de la révolte de Port Saïd contre le gouvernement.

Des voitures de la police militaire patrouillaient le secteur pendant que des blindés de l'armée s'alignaient le long des rues menant au cimetière.

Port Saïd est en ébullition depuis la fin janvier, quand un tribunal du Caire a condamné à mort 21 personnes, majoritairement des résidants de la ville, pour leur participation à une émeute meurtrière en février 2012. Les violences qui ont éclaté après le verdict ont jusqu'à présent fait plus de 40 morts.

PLUS:pc