NOUVELLES

Extreme Sailing Series: 8 catamarans en lice pour un circuit en 8 manches

04/03/2013 09:10 EST | Actualisé 04/05/2013 05:12 EDT

Parfois considérées comme l'antichambre de la Coupe de l'America, les Extreme Sailing Series redécollent mardi à Mascate, pour une édition 2013 réunissant six médaillés aux J0 et quelques-uns des meilleurs régatiers au monde, à bord de huit catamarans ultra-rapides.

En l'absence du bateau français Groupe Edmond de Rothschild de Pierre Pennec, toujours sur le podium en quatre ans de présence, 2e en 2011, les huit manches 2013 promettront encore un duel fratricide entre Wave Muscat et Oman Air, les deux bateaux battant pavillon du Sultanat d'Oman. Avec pour arbitre probable le Suisse Alinghi.

Si le Britannique Leigh McMillan, tenant du titre à la barre de The Wave Muscat, sera une nouvelle fois le favori, il ne retrouvera plus Morgan Larson, son dauphin 2012, à la barre d'Oman Air.

Le skipper américain, révélation de la saison dernière, a en effet changé de bord et évoluera cette année chez Alinghi, comme tacticien, aux côtés du milliardaire suisse Ernesto Bertarelli, double vainqueur de la Coupe de l'America (2003 et 2007).

A bord des huit catamarans en lice, des Extreme 40 de 12,19 m de long dessinés par le Français Yves Loday et pouvant atteindre les 40 noeuds (près de 75 km/heure), ce sont 40 marins parmi les plus aguerris qui seront en compétition. Parmi eux, 18 ont participé à des campagnes olympiques, dont 6 médaillés, et 30 ont déjà disputé une Coupe de l'America.

De mardi à vendredi à Mascate, dans les eaux du Sultanat d'Oman, puis lors des sept manches suivantes, jusqu'à un dénouement prévu en novembre à Rio de Janeiro, avec à chaque fois des parcours côtiers destinés à attirer le public, plusieurs grands noms de la voile seront au rendez-vous.

L'Autrichien Roman Hagara, double champion olympique (2000 et 2004) en Tornado, sera de retour, toujours à la barre de Red Bull Sailing Team.

Médaillé olympique également, le Néo-Zélandais Peter Burling, argent aux Jeux de Londres en 49er, sera lui à bord de Team Korea, un de deux nouveaux bateaux en lice. Plus jeune skipper de la flotte, à 22 ans, il aura avec lui son coéquipier des Jeux, Blair Tuke.

Autre nouvelle équipe en compétition cette année, pour le 7e millésime de ces Extreme Sailing Series, Realteam sera menée par le Suisse Jérôme Clerc, titré en 2012 chez les D35, des catamarans très puissants d'une dizaine de mètres de long.

A suivre également, un autre jeune et talentueux Néo-Zélandais, William Tiller, 23 ans, aux commandes du catamaran kiwi GAC Pindar.

Enfin, SAP Extreme Sailing Team sera lui aussi de retour, avec toujours Jes Gram-Hansen et Rasmus Kostner pour co-skippers. Pour sa deuxième saison sur le circuit, l'équipage danois vise le podium, en misant sur l'expérience et la régularité.

heg/ol/gv

PLUS:afp