NOUVELLES

Un soldat irakien tué par des tirs venus de Syrie

03/03/2013 12:35 EST | Actualisé 03/05/2013 05:12 EDT

Un soldat irakien a été tué et trois autres personnes ont été blessées, dont un autre soldat, par un échange de tirs entre armée et rebelles en Syrie qui ont atteint le nord de l'Irak, a annoncé dimanche le ministère irakien de la Défense.

Les tirs, qui ont eu lieu samedi, provenaient de combats se déroulant près du point de passage de Yaarubiyeh en Syrie. Les soldats qui ont été touchés se trouvaient alors à environ 600 mètres de la frontière, en territoire irakien, a expliqué par téléphone à l'AFP Mohammed al-Askari, porte-parole du ministère.

M. Askari avait déjà évoqué samedi ces combats pour signaler que quatre soldats syriens blessés près de Yaarubiyeh avaient été évacués vers un hôpital irakien.

Selon Mohammed Rahim al-Shammari, responsable de la sécurité dans la province irakienne de Ninive (nord), il n'y avait dimanche aucune activité du côté syrien du poste-frontière, que personne ne contrôlait.

L'Irak s'est toujours refusé à appeler au départ du président syrien Bachar al-Assad, qui fait face depuis près de deux ans à un soulèvement devenu rébellion armée, se contentant d'appeler à la fin des violences.

Mais les Etats-Unis ont poussé à maintes reprises le gouvernement irakien à ne plus autoriser le survol de son territoire par les avions en provenance de l'Iran, allié de Damas, et à destination de la Syrie, qui selon Washington transportent du matériel destiné aux forces gouvernementales.

strs-mah/wd/fc/feb

PLUS:afp