NOUVELLES

Tunisie: jets de pierre contre le chef du parti Ennahda à Thala (nord-ouest)

03/03/2013 09:24 EST | Actualisé 03/05/2013 05:12 EDT

La voiture du chef du parti islamiste Ennahda au pouvoir Rached Ghannouchi a été touchée par des pierres lancées par quelques habitants à Thala, dans le nord-ouest de la Tunisie, a annoncé dimanche une source de sécurité à l'AFP.

Quelques dizaines d'habitants ont scandé le mot "dégage" à la vue du M. Ghannouchi, qui venait prononcer un discours dans le centre de Thala. Après avoir regagné rapidement sa voiture, il a été la cible d'un jet de pierres qui a endommagé la vitre arrière, a précisé cette source.

Selon Zoubeir Echhoudi, directeur du cabinet de M. Ghannouchi, quelques jeunes ont jeté des pierres sur le cortège des membres d'Ennhada, qui venaient assister à la ré-inhumation d'un militant tunisien exécuté en 1963 sous le régime du premier président tunisien, Habib Bourguiba.

A la demande de la famille, la dépouille d'Ahmed Rahmouni avait été exhumée pour subir une autopsie afin de déterminer les vraies causes du décès.

Depuis un an, plusieurs figures politiques ont été agressées par des citoyens tunisiens mécontents du rendement du gouvernement.

Lors des célébrations du 2ème anniversaire du début du soulèvement populaire qui a chassé l'ancien régime du pouvoir, le chef de l'Etat Moncef Marzouki et le président de la constituante Mustapha Ben Jaafar avaient été la cible de jets de pierre à Sidi Bouzid (centre-ouest) alors qu'ils tentaient de s'exprimer devant 5.000 personnes.

kl/fc

PLUS:afp