NOUVELLES

Oman cherche à porter sa production de pétrole à 939.500 bj

03/03/2013 07:53 EST | Actualisé 03/05/2013 05:12 EDT

Oman cherche à porter sa production de pétrole à 939.500 barils par jour (bj) et sa production de gaz à 107 millions de m3 par jour en 2013, en développant plusieurs gisements, a annoncé dimanche un haut responsable.

"La moyenne de la production de pétrole et de condensats a progressé de 4% en 2012 pour atteindre 918.500 barils par jour", a déclaré dans une conférence de presse à Mascate Nasser al-Jishmi, sous-secrétaire au ministère du Pétrole.

"La production de gaz a progressé de 3,3% la même année par rapport à 2011 pour atteindre de 98,2 millions de m3 par jour, dont 80,9 millions de m3 de gaz naturel et 17,3 millions de m3 de gaz associé", a-t-il ajouté.

"Les réserves de pétrole du sultanat ont atteint fin 2012 quelque 4,6 milliards de barils et 509 milliards de m3 de gaz", a-t-il poursuivi.

Selon lui, le sultanat a investi 10,6 milliards de dollars en 2012 dans les opérations de prospection et de développement des gisements existants.

Raoul Restucci, directeur général de Petroleum Development Oman, qui assure 70% de la production du sultanat, a annoncé, pendant la même conférence de presse, une découverte significative de gaz avec des réserves estimées à 82 milliards de m3, outre 115 millions de barils de condensats.

Il a ajouté que sa compagnie comptait investir 11 milliards de dollars entre 2013 et 2022 pour développer 16 gisements de pétrole et de gaz.

Oman est un pays pétrolier, non membre de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), qui tire l'essentiel de ses revenus du pétrole et du gaz.

Sa production reste toutefois modeste, comparée à celle de ses voisins arabes du Golfe qui avec l'Iran et l'Irak détiennent 50% des réserves pétrolières mondiales et 40% de celles du gaz naturel.

str/mh/tp

PLUS:afp