NOUVELLES

Mondiaux-2013 - Tops, flops et révélations

03/03/2013 09:31 EST | Actualisé 03/05/2013 05:12 EDT

Tops, flops et révélations des Championnats du monde 2013 de ski nordique qui se sont terminés dimanche:

TOPS

. La Norvège, puissance du ski de fond: les combinaisons rouges frappées de la croix bleue et blanche en ont fait voir de toutes les couleurs à la concurrence sur les pistes de Tesero avec sept titres sur douze possibles, 16 médailles sur 36. Comme à Oslo il y a deux ans, Petter Northug et Marit Björgen ont fait la loi, avec respectivement deux titres et une médaille d'argent pour le premier, quatre titres et une médaille d'argent pour la seconde. La "reine Marit" qui compte désormais à son palmarès 19 médailles en Championnat du monde, nouveau record, n'est toutefois plus sans rivale dans sa propre équipe, Therese Johaug l'ayant devancé sur 10 km.

. Jason Lamy Chappuis, prince du combiné nordique: le champion olympique 2010, né de mère américaine et père français aux Etats-Unis, a réussi un carton plein avec quatre médailles en autant d'épreuves, dont trois titres. Il est le premier à repartir d'un Championnat du monde avec trois couronnes mondiales. A 26 ans, alors qu'il entend prolonger sa carrière au moins jusqu'aux prochains Mondiaux, en 2015, il affiche à son palmarès sept médailles mondiales.

FLOPS

. L'Italie sans médaille: pour la première fois depuis 2003 et les Mondiaux de... Val di Fiemme, aucun drapeau italien n'a été hissé lors des cérémonies de remises de médailles. A un an des JO de Sotchi, l'équipe italienne de ski de fond est prise entre deux générations. En combiné nordique, Alessandro Pittin, médaillé de bronze des JO-2010, ne s'est toujours pas remis moralement des chutes qui l'ont meurtri physiquement cet hiver.

. Le ciel est tombé sur la tête de la Finlande: pour la première fois dans l'histoire des Championnats du monde de ski nordique, aucun Finlandais n'a participé à la finale des concours individuels de sauts à skis. La Finlande a terminé à la 11e et avant-dernière place du concours par équipes. En combiné nordique, la situation est aussi désastreuse. Le pays des Nieminen, Nykaenen et autres Ahonen est en crise.

REVELATIONS

. La puce Peter Prevc: à 20 ans, le Slovène d'1,69 m a remporté deux médailles en individuel (3e sur petit tremplin, 2e sur grand tremplin), mais n'a pas pu confirmer dans le concours par équipes (6e) alors que la Slovénie avait signé cet hiver ses deux premières victoires en Coupe du monde.

jr/mam

PLUS:afp