NOUVELLES

Le rapporteur de l'ONU critique le gouvernement Harper sur la question de l'alimentation

03/03/2013 04:20 EST | Actualisé 02/05/2013 05:12 EDT

Selon le rapporteur spécial des Nations unies sur le droit à l'alimentation, la décision controversée du gouvernement Harper d'éliminer la version longue du formulaire de recensement et sa négociation d'un traité de libre-échange avec l'Union européenne nuiront à la lutte contre la pauvreté au Canada.

Ces observations figurent dans un rapport qu'Olivier de Schutter présentera lundi à Genève à l'occasion d'une réunion du Conseil des droits de l'homme de l'Organisation des Nations unies (ONU).

Le rapport exhorte Ottawa à créer une stratégie nationale d'alimentation pour combattre la faim chez un nombre grandissant de groupes vulnérables, dont les autochtones et les gens sur l'assistance sociale qui peinent à joindre les deux bouts.

Dans son rapport, M. De Schutter attaque aussi des éléments centraux du programme du gouvernement Harper, disant qu'ils bloquent l'accès à l'alimentation. Ceux-ci incluent la décision d'éliminer la version longue du formulaire de recensement et les négociations en cours pour un accord de libre-échange entre le Canada et l'Union européenne.

M. De Schutter a fait face à des critiques acerbes de la part de ministres du cabinet Harper lors de sa mission d'enquête de 11 jours au Canada en mai dernier.


PLUS:rc