NOUVELLES

La lutte exclue des JO: grève de la faim de l'entraîneur bulgare

03/03/2013 05:25 EST | Actualisé 03/05/2013 05:12 EDT

L'entraîneur de l'équipe bulgare de lutte gréco-romaine Armen Nazaryan, deux fois champion olympique, a entamé une grève de la faim samedi pour protester contre la suppression de la lutte du pré-programme des JO-2020, a annoncé dimanche la Fédération bulgare.

Un autre champion olympique bulgare, Valentin Yordanov, sacré aux JO d'Atlanta, avait renoncé le 20 février, pour le même motif, à sa médaille d'or dans la catégorie des 52 kg.

L'approbation du programme olympique de 2020 se fera lors de la session du Comité international olympique (CIO) en septembre à Buenos Aires.

Le président de la Fédération internationale de lutte (Fila), le Suisse Raphaël Martinetti, avait démissionné de ses fonctions le 16 février, pour protester contre cette éviction de la lutte du pré-programme 2020.

Nazaryan, 38 ans, champion olympique en gréco-romaine à Atlanta 1996 et Sidney 2000, "ne prendra pas de nourriture jusqu'au début des championnats d'Europe le 22 mars à Tbilissi (Géorgie)", selon la fédération.

"Je ne prendrai que du jus. La lutte ayant toujours fait partie du programme olympique, j'espère pousser le CIO à réexaminer sa décision", a-t-il déclaré.

Il avait remporté le titre olympique dans la catégorie de 52 kg pour l'Arménie en 1996 à Atlanta. Il a intégré plus tard l'équipe de Bulgarie, avec laquelle il a gagné l'or olympique dans la catégorie de 58 kg à Sidney en 2000, puis le bronze en 2004 à Athènes en 60 kg. Il est également détenteur de 17 médailles de championnats d'Europe et du monde.

vs/gv

PLUS:afp