NOUVELLES

Kvitfjell: Svindal première à domicile, le globe de super-G en prime

03/03/2013 07:35 EST | Actualisé 03/05/2013 05:12 EDT

Le Norvégien Aksel Lund Svindal a vaincu le signe indien en remportant dimanche chez lui le super-G de Kvitfjell, sa 21e victoire en Coupe du monde de ski alpin, s'adjugeant par la même occasion le petit globe de cristal de la discipline.

C'est la première victoire de Svindal sur la piste des Jeux de 1994 qui se rapproche à 29 points de l'Autrichien Marcel Hirscher au classement général.

Le colosse d'Oslo a nettement devancé l'Autrichien Georg Streitberger et l'Italien Werner Heel, qui complètent le podium à 52 et 57/100e.

Avec quatre super-G remportés sur les cinq disputés depuis fin novembre, Svindal a régné sur la discipline d'instinct, s'assurant pour la quatrième fois le petit globe de cristal, après l'avoir déjà gagné en 2006, 2009 et 2012.

Jusqu'à ce dimanche ensoleillé, Svindal, encore deuxième en descente samedi, avait accumulé sept podiums sur la piste olympique, mais sans encore décrocher la victoire.

Champion olympique de la discipline, Svindal, 28 ans, remporte aussi son dixième succès en super-G sur le circuit majeur.

Avec un week-end à 180 points, il a de plus assuré le suspense pour le grand globe dans son combat à distance avec Hirscher, le tenant de la Coupe.

Le Salzbourgeois, qui n'a pas disputé d'épreuves de vitesse cette saison mais pourrait se lancer dans la pente lors des finales à Lenzerheide (Suisse), à la mi-mars, aura l'avantage le week-end prochain à Kranjska Gora. Un slalom et un slalom géant sont en effet au programme de l'étape slovène.

Derrière Svindal, Streitberger et Heel ont confirmé leurs aptitudes à la pente norvégienne. L'Autrichien et l'Italien y avaient remporté respectivement le super-G et une des deux descentes disputés en 2008. Dans leur sillage, la Wunderteam et la Squadra, en dépit des sorties de Christof Innerhofer et Peter Fill, ont monopolisé les bonnes places.

asc/pid

PLUS:afp