NOUVELLES

Kerry à Ryad pour évoquer l'Iran et la Syrie avec ses homologues du Golfe

03/03/2013 02:11 EST | Actualisé 03/05/2013 05:12 EDT

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry est arrivé dimanche soir à Ryad, où il doit évoquer en particulier avec ses homologues des monarchies arabes du Golfe les dossiers syrien et iranien.

M. Kerry, dont c'est le premier voyage comme chef de la diplomatie américaine, devait rencontrer à dîner les ministres des Affaires étrangères du CCG, regroupant six pays, dont l'Arabie saoudite est le chef de file, avant de tenir des entretiens séparés avec eux lundi.

"Nous remercierons M. Kerry pour l'engagement américain à l'égard de la sécurité de la région, et lui ferons part de nos inquiétudes concernant la relation avec l'Iran et les développements en Syrie", a déclaré le ministre bahreïni des Affaires étrangères, cheikh Khaled Al-Khalifa.

Le ministre a tenu ces propos lors d'une conférence de presse à l'issue d'une réunion dimanche soir des ministres des Affaires étrangères du Conseil de coopération du Golfe (CCG).

Plusieurs riches monarchies pétrolières du CCG, en particulier l'Arabie saoudite et le Qatar, ont pris fait et cause pour la rébellion en Syrie, proclamant le droit du peuple syrien à se défendre et estimant que le régime du président Bachar Al-Assad ne voulait pas de règlement politique.

Selon des analystes, ces pays, alliés des Etats-Unis, leur reprochent leur refus d'armer l'opposition syrienne et leur politique qu'ils jugent trop conciliante envers l'Iran.

Après Ryad, le secrétaire d'Etat américain est attendu lundi en fin de journée à Abou Dhabi, d'où il se rendra ensuite au Qatar, dernière étape de sa première tournée mondiale. Il a achevé dimanche une visite de deux jours en Egypte.

nr-aa/at/feb

PLUS:afp