NOUVELLES

Kenya: des policiers tués par balles à Mombasa à l'aube des élections

03/03/2013 10:01 EST | Actualisé 03/05/2013 05:12 EDT
Getty Images
Kenya's Deputy Prime Minister and The National Alliance (TNA) presidential candidate Uhuru Kenyatta (L) attends an interdenominational prayer service in Kiambu with his running mate William Ruto (R) on March 3, 2013, 48 hours ahead of presidential, gubernatorial and senatorial elections. Kenyans prayed for peace on the eve of the first elections since bloody post-poll unrest shook the nation five years ago, with a top presidential candidate facing a crimes against humanity trial over the violence. AFP PHOTO / JOHN MUCHUCHA (Photo credit should read John Muchucha/AFP/Getty Images)

Plusieurs personnes, dont des policiers, ont été tués par balles dans des attaques séparées à Mombasa, deuxième ville du pays, dans la nuit de dimanche à lundi, jour d'élections générales sous tension au Kenya, a annoncé un porte-parole de la police.

Durant la nuit, "il y a eu des coups de feu (...), les policiers répondaient à un appel de détresse et sont tombés dans une embuscade", a expliqué Charles Owino à l'AFP, sans pouvoir donner de bilan. Une source policière a fait état, sous le couvert de l'anonymat, de cinq policiers tués dans deux attaques séparées.