NOUVELLES

Italie - Miracle de l'Inter à Catane, les jeux ne sont pas faits

03/03/2013 04:45 EST | Actualisé 03/05/2013 05:12 EDT

L'Inter Milan a gagné à la dernière seconde à Catane (3-2) après avoir été menée 2-0, grâce à l'entrée saignante de Rodrigo Palacio, passeur et double buteur, et reste dans la lutte serrée pour la troisième place, dimanche lors de la 27e journée du Championnat d'Italie.

MIRACLE: L'Inter a renversé une partie commencée comme un cauchemar, avec deux buts de retard à la 19e minute, grâce à son buteur argentin Palacio, passeur décisif pour Ricky Alvarez, et auteur des deux autres buts, dont celui de la victoire dans le temps additionnel. Avant son entrée à la place de Tommaso Rocchi, l'Inter jouait complètement à l'envers et risquait de décrocher encore un peu dans la course à la troisième place, qualificative pour la Ligue des champions. Le concours reste très ouvert avec deux équipes à un point de l'AC Milan, l'Inter et la Lazio, battue justement 3-0 par le Milan samedi. Deux longueurs plus loin on trouve la Fiorentina, vainqueur du Chievo Vérone (2-1).

ENFER: Seule la lutte pour la troisième place reste captivante, car en tête la Juventus Turin a pris un avantage net en tenant son dauphin Naples à 6 points avec son nul 1-1 au San Paolo vendredi, et la lutte pour le maintien s'est éclaircie elle aussi. Les trois derniers comptent 21 points, soit 5 de moins que le 17e, le Genoa. Sienne et Pescara ont été battus sur leur terrain, respectivement par l'Atalanta Bergame (2-0) et l'Udinese (1-0), et Palerme, qui a rappelé Gian Piero Gasperini, son quatrième entraîneur de la saison, n'a pris qu'un point au Torino (0-0).

ANCIENS ET MODERNES: La victoire de l'AS Rome sur le Genoa (3-1) porte la marque d'un grand ancien, le capitaine Francesco Totti, et d'une jeune promesse, Alessio Romagnoli. Le premier est entré un peu plus dans la légende en marquant sur penalty son 225e but en Serie A, tous sous le même maillot, rejoignant Gunnar Nordahl au deuxième rang des buteurs de l'histoire de la Serie A. Le second représente l'avenir de la Roma: Romagnoli, défenseur qui vient d'avoir 18 ans, a marqué le but de la victoire pour son deuxième match et sa première titularisation. Un autre ancien, Simone Perrotta (35 ans), champion du monde 2006 comme Totti, a fermé le match en signant lui aussi son premier but de la saison.

eba/bm

PLUS:afp