NOUVELLES

Edwards met fin à une séquence de 70 courses sans victoire en gagnant à Phoenix

03/03/2013 06:55 EST | Actualisé 03/05/2013 05:12 EDT

AVONDALE, États-Unis - Carl Edwards s'est détaché du peloton lors d'une relance en fin d'épreuve et il a mis fin à une séquence de 70 courses sans victoire, dimanche. C'est la deuxième fois qu'il profite d'un passage au Phoenix International Raceway pour stopper une longue disette.

Edwards avait brisé la pire séquence de sa carrière en gagnant à Phoenix en 2010. Cette fois, il a signé un premier triomphe depuis celui à Las Vegas en 2011. Il a mené les 78 derniers tours lors de l'épreuve de 312 milles.

Après une semaine difficile à Daytona, où il a endommagé cinq voitures, Edwards a profité d'une poussée de Brad Keselowski, champion en titre de la Coupe Sprint, lors d'une relance avec deux tours à faire pour filer avec la victoire.

Edwards a effectué son traditionnel saut périlleux arrière pour une première fois en près de deux ans, puis est allé dans les estrades afin de célébrer avec les partisans — comme il l'avait fait lors de sa dernière victoire à Phoenix.

Jimmie Johnson, qui a remporté le Daytona 500 la semaine dernière, a terminé deuxième, tout juste devant Denny Hamlin. Ce dernier a effectué un dépassement audacieux lors du dernier tour. Keselowski a terminé quatrième et Dale Earnhardt fils cinquième.

Danica Patrick, qui avait connu une bonne semaine à Daytona en décrochant la pole, a vu sa journée de travail prendre fin lors d'un accident parmi les plus sévères de sa carrière. Avec 100 tours à faire, Patrick a été victime d'une crevaison et son bolide a heurté le mur au bas de la piste.

David Ragan a ensuite frappé la voiture de Patrick, qui a alors subi de sérieux dommage. La pilote s'en est toutefois sortie indemne.

PLUS:pc