NOUVELLES

Coupe du monde - Garmisch-Partenkirchen/descente: déclarations

03/03/2013 10:11 EST | Actualisé 03/05/2013 05:12 EDT

Anna Fenninger (AUT/1re): "J'ai longtemps attendu cette victoire en super-G et je suis très contente. Ce n'est pas vraiment surprenant, je suis déjà montée à plusieurs reprises sur le podium et j'avais déjà lutté pour la victoire. Pouvoir célébrer cette première place à Garmisch, où j'ai déjà connu le succès (bronze mondial en 2011), ça me fait extrêmement plaisir. Je ne pense pas être plus une descendeuse, je suis plutôt une géantiste. En super-G, ça m'est égal de savoir si ça tourne plus, je suis forte partout."

Maria Höfl-Riesch (GER/2e): "Ce n'était pas une course parfaite, mais c'est rare que l'on fasse une course sans faute. On ne fait jamais à 100% la course que l'on s'imagine lors de la reconnaissance. Je savais que ça pouvait aller plus vite, mais je savais que parmi les skieuses très rapides, il y en avait beaucoup qui était déjà descendues. En super-G cette saison, je n'étais pas encore une fois sur le podium, une victoire aurait été une surprise. J'aurais aimé célébrer cette 25e victoire à domicile, mais la deuxième place, c'est déjà pas mal."

Julia Mancuso (USA/3e): "Je suis heureuse d'être sur le podium, j'ai pris du plaisir sous le soleil. J'aurais aimé prendre plus de points sur Maze (au classement Coupe du monde du super-G, ndlr). Il faut que je gagne la (dernière) course et après tout peut arriver)".

Tina Maze (SLO/4e): "La piste était compliquée, j'ai commis une petite faute sur la partie finale, avec un saut un peu trop long. Ce n'était pas ma meilleure performance mais je suis dans le coup, et je me contente de la quatrième place. (Sur les menaces contre elle) J'étais concentrée sur ma course sur la piste. Je n'arrive pas à trouver les mots pour qualifier cela. Pour moi, c'est quelque chose de nouveau, je n'ai encore jamais vécu quelque chose de ce genre."

sg/mam

PLUS:afp