NOUVELLES

Visite du chef de la diplomatie syrienne en Iran

02/03/2013 04:58 EST | Actualisé 01/05/2013 05:12 EDT

Le chef de la diplomatie syrienne, Walid al-Mouallem, est arrivé samedi à Téhéran où il doit évoquer la situation en Syrie avec son homologue iranien Ali Akbar Salehi et le secrétaire du Conseil suprême de la sécurité nationale, Saïd Jalili, a rapporté l'agence Mehr.

Cette visite devait avoir lieu en début de semaine mais avait été reportée.

Téhéran est l'un des principaux soutiens du régime de Damas dans le conflit qui a fait de l'ONU 70.000 morts en Syrie depuis mars 2011.

L'Iran prône un dialogue national entre le pouvoir et l'opposition mais dénonce le soutien des pays occidentaux, de certains pays arabes et de la Turquie aux groupes armés qui combattent le régime du président Bachar al-Assad.

La Russie, autre allié de poids de la Syrie, a accusé vendredi Washington, qui a promis 60 millions de dollars à l'opposition syrienne et des aides directes non létales à la rébellion, d'encourager les "extrémistes" à prendre le pouvoir à Damas par les armes.

La semaine dernière, M. Mouallem avait déclaré depuis Moscou, pour la première fois, que le régime syrien était prêt au dialogue avec les rebelles armés pour mettre fin au conflit.

A deux semaines du 2ème anniversaire du début du conflit, le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, a prévenu qu'une solution militaire conduirait à une "dissolution" de la Syrie, réitérant son appel au dialogue adressé à l'opposition et au pouvoir.

sgh/lma/feb

PLUS:afp