WASHINGTON - L'évaluation environnementale réalisée par le département d'État américain démontre que le projet d'oléoduc Keystone XL devrait être approuvé, selon ses partisans.

Selon le rapport rendu public vendredi, le projet que caresse la société TransCanada n'aurait aucun impact significatif sur les ressources se trouvant le long du trajet prévu pour l'oléoduc, entre l'Alberta et le golfe du Mexique.

Car le Canada exploitera ses sables bitumineux «avec ou sans le projet proposé», et l'oléoduc ne semble pas non plus poser de plus grands risques à l'environnement que d'autres moyens de transport, soutient-on dans l'analyse effectuée par le département d'État.

Le chef de la majorité républicaine à la Chambre des représentants, John Boehner, a affirmé que ce rapport démontrait encore une fois que rien ne justifiait le blocage du projet et a exhorté le président Barack Obama à y donner le feu vert, pour le bien de la classe moyenne.

Les conclusions n'ont pas rassuré les écologistes qui s'opposent depuis des années au projet, symbole pour eux du «pétrole sale».

Ils soutiennent que l'oléoduc comporte des risques importants pour les communautés ainsi que pour la faune et flore se trouvant sur son trajet et interprètent les résultats du rapport du département d'État d'une toute autre manière.

En se basant sur de fausses prémisses — entre autres, celle que l'industrie des sables bitumineux continuerait à se développer avec ou sans le projet Keystone XL —, le département a fait fausse route, plaident les opposants au projet de 7 milliards $.

Loading Slideshow...
  • Des manifestants se sont rassemblés à Washington le 17 février 2013 pour demander au président Barack Obama d'abandonner le projet Keystone XL. (AP Photo/Manuel Balce Ceneta)

  • Des manifestants se sont rassemblés à Washington le 17 février 2013 pour demander au président Barack Obama d'abandonner le projet Keystone XL. (AP Photo/Manuel Balce Ceneta)

  • Des manifestants se sont rassemblés à Washington le 17 février 2013 pour demander au président Barack Obama d'abandonner le projet Keystone XL. (AP Photo/Manuel Balce Ceneta)

  • Une autre manifestation avait lieu à Washington plus tôt cette semaine-là, soit le 13 février 2013. (AP Photo/Ann Heisenfelt)

  • Une autre manifestation avait lieu à Washington plus tôt cette semaine-là, soit le 13 février 2013.