NOUVELLES

Euro-2013 - Vicaut super star

02/03/2013 02:14 EST | Actualisé 02/05/2013 05:12 EDT

Jimmy Vicaut a ouvert une nouvelle page du sprint français en devenant le premier Tricolore de l'histoire sacré champion d'Europe du 60 m, offrant par ailleurs au "Vieux Continent" la meilleure performance mondiale de l'année en 6.48, samedi à Göteborg.

La course, haletante, a régalé les spectateurs de la Scandinavium Arena, obligés d'attendre, comme les athlètes, la décision de la photo-finish pour déterminer le vainqueur.

Classé dans le même temps, le Britannique James Dasaolu a dû s'avouer vaincu d'un cheveu, que le Français au crâne rasé ne possède pourtant pas !

"Je ne sais pas quoi dire ! Wahou ! Après l'arrivée, j'étais pas bien, franchement je n'étais pas bien. Je n'ai pas compris ce qui se passait sur le moment. Je coupe sur la ligne, je regarde les résultats et: rien. Qu'est-ce que se passe ? Et puis je vois mon nom, je suis très content", a commenté Vicaut.

Le sprinteur repartira sans aucune doute grandi de Göteborg, et pas simplement parce qu'il y aura fêté ses 21 ans, mercredi dernier.

Dans une discipline, le sprint, où un autre Tricolore, Christophe Lemaitre, avait pris ses aises au niveau continental depuis deux ans au point de titiller parfois les fusées jamaïcaines et américaines, Vicaut émerge donc désormais comme une alternative crédible à l'Eclair Blanc.

La 2e journée des championnats a réservé également d'autres belles performances, avec deux autres MPM: à la longueur dames, la Russe Darya Klishina s'est imposée avec 7,01 m et l'Italien Daniele Greco a décroché l'or au triple saut avec 17,70 m.

L'Azerbaïdjanais Ibrahimov a été sacré champion d'Europe du 3000 m avec un chrono de 7:49.74, et la Britannique Holly Bleasdale titrée à la perche. La hauteur messieurs a offert un doublé aux Russes, avec Sergey Mudrov sacré à 2,35 m).

Enfin, la Suédoise s'est offert un 1500 m en forme de tours d'honneur, gagnant avec plus de 10 secondes sur ses adversaires devant un public acquis à sa cause.

Dimanche devrait être le summum de ces championnats d'Europe en salle, avec la perche masculine et un concours de haute volée rassemblant le podium des derniers JO de Londres avec Renaud Lavillenie et les Allemands Björn Otto et Raphael Holzdeppe.

fbr/pid

PLUS:afp