NOUVELLES

Des milliers de Portugais dénoncent les mesures d'austérité du gouvernement

02/03/2013 07:01 EST | Actualisé 02/05/2013 05:12 EDT

Des milliers de personnes ont manifesté dans plus de 20 villes du Portugal, samedi, pour dénoncer les mesures d'austérité du gouvernement qui visent à sortir le pays de la récession.

Des dizaines de milliers de manifestants se sont rassemblés sur un boulevard de Lisbonne menant au ministère des Finances en brandissant des pancartes disant : « À bas la troïka, nous voulons reprendre le contrôle de nos vies. »

La troïka réfère à la Commission européenne, au Fonds monétaire international et à la Banque centrale européenne, les créanciers qui sont derrière le plan de sauvetage du Portugal. Plusieurs manifestants chantaient une vieille chanson liée au soulèvement de 1974, connu sous le nom de « révolution des Oeillets ».

Le Portugal devrait connaître sa troisième année de récession en 2013, avec un recul du PIB de deux pour cent. Le taux de chômage général atteint un record de 17,6 %.

Les manifestations ont surtout rassemblé des jeunes. Le taux de chômage des Portugais de moins de 25 ans est de près de 40 %.

Après plusieurs années de hausses de taxes et des coupes dans les programmes sociaux, l'austérité devrait encore s'aggraver au Portugal, alors que le gouvernement cherche à réduire ses dépenses de 4 milliards d'euros (5,2 milliards $ US) sur deux ans. Les services de santé, l'éducation, les prestations de retraite et les fonctionnaires risquent d'être les plus touchés.


Associated Press

PLUS:rc