NOUVELLES

Coupe du monde - Kvitfjell/descente: déclarations

02/03/2013 08:08 EST | Actualisé 02/05/2013 05:12 EDT

Adrien Théaux (FRA/1er): "Chanceux? Je ne sais pas. Je ne sais pas quelles étaient les conditions pour les autres. Je me sentais bien, et j'ai fait le travail. Pour ce qui est du vent, on verra avec la vidéo. Ce n'était pas dangereux, car il n'y a pas de gros sauts, mais on sentait le vent au départ et sur la fin de la course. C'était un vent de face, j'espère que les conditions étaient les même pour tous. (Victoire qui arrive en fin de saison) Oui, c'est un peu tard. Ce podium n'est pas venu pour les Championnats du monde, mais c'est toujours très bien de remporter une course de Coupe du monde. Je suis satisfait."

Aksel Lund Svindal (NOR/2e): "Klaus (Kröll) est juste derrière, donc le globe n'est pas encore assuré. Il y a encore du suspense, mais j'ai bien skié aujourd'hui, et je suis très content de ma deuxième place. (Toujours pas de victoire à domicile) Les autres sont meilleurs que moi, mais deuxième ce n'est pas si mal. Je prends. (Lasse Kjus, dernier Norvégien a avoir décroché le globe de descente en 1999) Ce serait bien de le rejoindre. Je ne suis pas quelqu'un qui regarde ce qui s'est passé avant, ce que j'ai déjà gagné et pas encore gagné. Mais le globe de descente, je le prends volontiers. Je vais essayer de prendre du plaisir sur les finales."

Klaus Kröll (AUT/3e): "Sur ma course, je dois avouer que j'ai eu un vent favorable. Cela a fait la décision aujourd'hui. J'ai malheureusement de nouveau fait des erreurs. Je suis quand même satisfait. Avec le vent, c'était une loterie et tout pouvait arriver. Ce n'était pas dangereux, juste approximatif. Pour moi, c'était bon, mais la valeur sportive de ma performance n'est pas très élevée. (Sur le petit globe de descente) Tant qu'il y a de l'espoir, j'y crois toujours. Mais ça va être difficile: Aksel a réalisé un important pas, avec plus de 50 points d'avance. Il peut aborder sereinement les finales."

tba-asc/sk

PLUS:afp