NOUVELLES

Congrès d'Option nationale à Montréal

02/03/2013 06:52 EST | Actualisé 02/05/2013 05:12 EDT

Les têtes grises étaient peu nombreuses samedi au conseil national de la formation politique dirigée par Jean-Martin Aussant.

Plusieurs têtes d'affiche avaient cependant répondu présent, notamment Pierre Curzi, Camil Bouchard et Lisette Lapointe, rassemblés avec un millier de militants d'Option nationale dans une salle du palais des congrès de Montréal.

Ce conseil, auquel assistera également l'ancien premier ministre Jacques Parizeau, sera marqué par l'adoption de la plateforme électorale en vue du prochain scrutin général.

Le leadership du chef Jean-Martin Aussant sera aussi soumis à un vote de confiance.

Fondé en octobre 2011, Option nationale a obtenu un peu moins de 2 % des votes lors des élections de septembre dernier. Le parti compte quelque 8000 membres.

Candidate dans Taschereau, Catherine Dorion admet que les militants ont vécu une « petite » déception lorsque le chef Jean-Martin Aussant n'a pas été réélu l'automne dernier. Il a perdu son siège à l'Assemblée nationale qu'il avait acquis comme représentant du Parti québécois. Mais Mme Dorion assure que l'enthousiasme est revenu, et que la formation serait déjà prête à se lancer dans une autre élection.

Pendant son discours samedi, Jean-Martin Aussant a abondé dans le même sens, déclarant qu'Option nationale, malgré sa propre défaite électorale, était plus fort que jamais. Il en a aussi profité pour décocher quelques flèches à l'intention de la gouvernance péquiste même s'il a insisté sur le fait qu'Option nationale n'avait pas été fondé « contre le Parti québécois ».

PLUS:rc