BIEN-ÊTRE

Un quart des Français ne mange plus de plats cuisinés à base de viande de boeuf

01/03/2013 03:09 EST | Actualisé 01/05/2013 05:12 EDT

En plein scandale de la viande chevaline retrouvée dans des plats censés être au boeuf, un quart des Français avoue ne plus consommer des recettes cuisinées à partir de viande de boeuf, selon un sondage BVA pour Cqfd sur iTélé, publié vendredi 1er mars.

De nombreux consommateurs français ont perdu confiance dans l'information inscrite sur les produits alimentaires qu'ils consomment, à tel point que 22% disent ne plus manger de plats cuisinés, toutes viandes confondues. Dans une mesure tout à fait marginale, 4% de répondants déclarent ne plus consommer de viande du tout.

"Nous retrouvons ici exactement les niveaux "d'abandonnistes" observés par les instituts de sondage en pleine affaire de la vache folle en 1996", souligne l'étude.

Les jeunes sont ceux qui s'alarment le moins des informations révélées par cette affaire. 61% qualifient ce scandale de "pas si grave" tandis que seuls 10% des 18-24 ans déclarent ne plus consommer de plats à base de viande de boeuf. A l'inverse, 31% des 65 ans et plus n'en mangent plus.

Cette étude a été réalisée auprès d'un échantillon de 1.013 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, interrogés les 28 février et 1er mars.