NOUVELLES

Tunisie: des réfugiés érythréens campent devant le HCR de Zarzis

01/03/2013 12:43 EST | Actualisé 01/05/2013 05:12 EDT

Vingt-six réfugiés érythréens campent depuis depuis mercredi devant le local du Haut commissariat pour les réfugiés des Nations Unies à Zarzis, dans le sud-est de la Tunisie, pour réclamer d'être réinstallés en Europe ou aux Etats-Unis, a constaté un journaliste de l'AFP.

Ces réfugiés, parmi lesquels se trouvent cinq femmes et un enfant, ont déjà passé deux nuit devant le local du HCR et réclament de quitter la Tunisie, qui ne dispose d'aucune loi sur le droit d'asile.

Partis en septembre de Libye, ils ont été abandonnés par leur passeur sur les côtes tunisiennes alors qu'il tentaient de rejoindre clandestinement l'île italienne de Lampedusa, ont-ils raconté.

Quatre représentants du groupe ont été reçus jeudi par un responsable local du HCR, pour entamer des discussions concernant leur situation.

En janvier, des dizaines de réfugiés du camp de Choucha (sud) qui avaient fui la Libye lors du soulèvement contre Mouammar Kadhafi ayant conduit à sa chute en août 2011, étaient venus manifester devant le siège du HCR à Tunis, pour demander, sans succès, à être réinstallés dans un pays tiers.

La Tunisie est une zone de transit importante pour de nombreux migrants clandestins venus d'Afrique subsaharienne, qui tentent de gagner l'Europe à bord d'embarcations de fortune.

str/alf/fc

PLUS:afp