NOUVELLES

Rory McIlroy quitte la Classique Honda en plein milieu de sa 2e ronde

01/03/2013 12:10 EST | Actualisé 01/05/2013 05:12 EDT

PALM BEACH GARDENS, États-Unis - Rory McIlroy a abruptement quitté le parcours du PGA National pendant la deuxième ronde de la Classique Honda, soulevant davantage de questions au sujet des déboires du no 1 mondial en ce début de saison.

McIlroy se trouvait déjà sept coups au-dessus de la normale après huit trous de cette deuxième ronde quand il a frappé son deuxième coup sur le 18e trou à normale 5 dans l'obstacle d'eau. Il a alors serré la main d'Ernie Els et Mark Wilson pour se diriger vers le stationnement pendant que les deux golfeurs complétaient leur premier neuf.

McIlroy a indiqué à des journalistes qui l'ont suivi qu'il «n'y a pas grand-chose à dire» et qu'il «n'est pas mentalement à son mieux présentement». Il a ajouté qu'il n'était pas embêté par un quelconque problème physique. Quand il a été questionné sur son élan, le Nord-Irlandais de 23 ans a simplement répondu qu'il «ne sait pas ce qui se passe avec ça».

Près d'une heure plus tard, McIlroy avait toutefois une autre explication à fournir: le golfeur a émis un communiqué dans lequel il explique son retrait de la compétition par une dent de sagesse qui le fait souffrir.

McIlroy s'est excusé auprès des organisateurs du tournoi, spécifiant qu'il avait l'intention de défendre son titre acquis l'an dernier.

En ce ce qui concerne les autres golfeurs, Luke Guthrie a épaté avec un 63 pour se donner un coup d'avance en tête. Il a réussi sept oiselets dont quatre sur le premier neuf pour un cumulatif de 131, neuf coups sous la normale.

Michael Thompson (65) se trouve à 132, un coup de mieux que Boo Weekley (67) et le Canadien Graham DeLaet (68).

Tiger Woods a ramené une carte de 70 pour la deuxième journée de suite. Il est venu près de rater la qualification, commettant deux bogueys et un double boguey.

Camilo Villegas a connu une journée catastrophique après son 64 de jeudi, qui l'avait placé en tête par un coup. Il a joué 77, vendredi, devenant le premier golfeur de la PGA depuis deux ans à rater la coupure après avoir mené.

En plus du piètre rendement de McIlroy sur le terrain, la façon dont il a quitté le tournoi soulève plusieurs questions sur son état mental à un mois du Tournoi des Maîtres.

McIlroy, qui vient de connaître une saison fantastique au cours de laquelle il a remporté un deuxième tournoi majeur de brillante façon, s'est déjà placé sous les feux de la rampe en quittant l'équimentier Titleist pour accepter une offre du concurrent Nike qui lui rapporterait plus de 20 millions $ US par saison.

Nike a fait tout un plat de cette acquisition, le présentant à Abu Dhabi à grands renforts de musique tonitruante et de spectacle laser. Depuis, McIlroy a amorcé une chute vertigineuse.

Il a raté les rondes du week-end au Championnat d'Abu Dhabi après avoir remis deux cartes de 75. Il a ensuite pris une pause de quatre semaines avant d'être éliminé dès le premier tour du Championnat par trou par Shane Lowry. McIlroy a alors joué l'une des pires rondes du tournoi.

Dimanche dernier, il a joué 36 trous en compagnie de Tiger Woods sur les allées de The Medalist et il a déclaré mardi que ce n'était pas le temps de paniquer.

«Même si mes résultats ne l'ont pas démontré, je sens que mon jeu prend du mieux, a-t-il dit. C'est l'un de mes tournois préférés de la saison et je regrette d'avoir eu à prendre cette décision, mais je devais le faire.»

Il est inscrit au Championnat Cadillac, disputé au Doral, la semaine prochaine, un tournoi sans coupure. Ensuite, il doit disputer l'Omnium de Houston. Mais à ce jour, il n'a complété que quatre rondes compétitives cette saison.

PLUS:pc