NOUVELLES

Le TAS maintient la suspension de 12 ans du cycliste italien Riccardo Ricco

01/03/2013 01:31 EST | Actualisé 01/05/2013 05:12 EDT

LAUSANNE, Suisse - Le cycliste italien Riccardo Ricco a perdu l'appel qu'il a déposé après s'être vu imposer une suspension de 12 ans pour dopage sanguin.

Le Tribunal arbitral du sport a dit avoir rejeté l'appel de Ricco, déposé à la suite de la sanction décernée par l'agence antidopage du Comité olympique italien.

L'arbitre Ulrich Haas a jugé que les arguments du coureur étaient sans fondement, a indiqué le TAS, et que Ricco n'a pas réussi à prouver que le tribunal italien avait failli à son devoir de rester impartial.

Ricco a dû être hospitalisé d'urgence après avoir tenté lui-même la transfusion de son propre sang en février 2011, selon le TAS.

La suspension se terminera en avril 2024.

Ricco avait auparavant été suspendu pour dopage au Tour de France de 2008.

PLUS:pc