POLITIQUE

Jim Flaherty s'inquiète des coupes budgétaires aux États-Unis

01/03/2013 02:58 EST | Actualisé 01/05/2013 05:12 EDT
CP

OTTAWA - Le ministre canadien des Finances, Jim Flaherty, s'est dit inquiet de l'impact que pourraient avoir sur les exportations canadiennes les importantes coupes budgétaires qui devaient entrer automatiquement en vigueur vendredi aux États-Unis.

Le ministre des Finances a dit croire que la crise au sujet des coupes budgétaires totalisant 85 milliards $ US serait comme une tempête dans un verre d'eau pour ce qui est de la croissance économique américaine.

Mais selon lui, les problèmes à la frontière canado-américaine pourraient être plus fréquents lorsque les États-Unis commenceront à mettre à pied des agents frontaliers dans le cadre des coupes, ce qui pourrait ralentir le commerce entre les deux pays et avoir un impact sur l'économie canadienne.

La chef de la sécurité nationale des États-Unis, Janet Napolitano, a estimé que les coupes pourraient affecter jusqu'à environ 5000 postes de patrouilleurs frontaliers, dont plusieurs sur sa frontière canado-américaine.

Le ministre Flaherty a estimé que même si l'impasse actuelle était regrettable, elle signalait un problème plus important, soit le fait que les politiciens sont incapables de mettre de l'avant un plan viable à long terme pour régler leurs problèmes budgétaires, ce qui, croit-il, fait diminuer la confiance à leur égard.

INOLTRE SU HUFFPOST

Le "mur budgétaire" et les dessins de presse