NOUVELLES

Index

01/03/2013 04:05 EST | Actualisé 01/05/2013 05:12 EDT

LE CAIRE, Égypte - La grève lancée par les forces de sécurité égyptiennes s'est rapidement répandue à travers le pays vendredi, les policiers refusant d'être blâmés pour la répression des manifestations contre le président Mohamed Morsi et accusant les Frères musulmans de vouloir les contrôler.

La vague de mécontentement des policiers ajoute une nouvelle dimension à la crise sociale et à l'impasse politique en Égypte. Signe du désarroi qui s'est emparé du pays, un puissant groupe islamiste conservateur a déclaré que ses membres assureraient désormais la sécurité dans une province du sud parce que la plupart des forces de sécurité de la région sont en grève.

PLUS:pc