NOUVELLES

«Flashpoint» et «Call Me Fitz» se démarquent en vue des prix Écrans canadiens

01/03/2013 11:33 EST | Actualisé 01/05/2013 05:12 EDT

TORONTO - «Flashpoint», «Call Me Fitz» et «John A: Birth of a Country» s'amèneront à la cérémonie des prix Écrans canadiens, dimanche, avec déjà quatre trophées chacun à la suite du gala de l'industrie présenté jeudi soir.

La populaire série policière de CTV «Flashpoint», qui s'est conclue en décembre, a remporté des prix pour le scénario, la réalisation, la bande originale et le montage. Elle sera en lice pour trois autres prix, dimanche, incluant meilleure émission dramatique.

La comédie de HBO Canada «Call Me Fitz», mettant en vedette Jason Priestley dans le rôle d'un vendeur de voitures, s'est démarquée pour la réalisation, la direction photo et les acteurs de soutien Stuart Margolin et Joanna Cassidy.

Et le portrait du premier ministre John A. Macdonald sur le réseau CBC «John A: Birth of a Country» a aussi obtenu des prix pour la réalisation, le scénario et les performances de la vedette Shawn Doyle et de l'acteur de soutien Peter Outerbridge.

La cérémonie des prix Écrans canadiens, honorant le meilleur du cinéma et de la télévision, se tient dimanche à Toronto, avec le comédien Martin Short à l'animation.

Le film québécois «Rebelle» de Kim Nguyen, finaliste aux Oscar, mène le bal des nominations pour les oeuvres cinématographiques.

«Rebelle» est en lice dans les catégories les plus prestigieuses, dont celles de la meilleure réalisation et de la meilleure actrice.

Il court également la chance de mettre la main sur la statuette du meilleur film, qu'il disputera à trois oeuvres québécoises — «Inch'Allah», «L'affaire Dumont» et «Laurence Anyways» — et aux productions canadiennes «Midnight's Children» et «Still Mine».

Le film «Laurence Anyways» figure lui aussi dans des catégories de pointe.

Les prix Écrans canadiens combinent les anciens prix Genie et Gemini.

PLUS:pc