NOUVELLES

Femme handicapée morte: un couple plaide coupable à une accusation réduite

01/03/2013 05:24 EST | Actualisé 01/05/2013 05:12 EDT

EDMONTON - Un couple de la région d'Edmonton a plaidé coupable à une accusation réduite à la suite de la mort d'une handicapée qui était parfois confinée à un enclos à chien.

Betty Anne Gagnon a été retrouvée morte en novembre 2009 dans une camionnette près de Sherwood Park, en Alberta. Elle avait des ecchymoses au visage.

La femme pesait à peine 30 kilos au moment de sa mort. Elle vivait dans un autocar qui avait été aménagé sans accès au chauffage, à l'eau potable ou à l'électricité.

Sa soeur, Denise Scriven, et son conjoint, Michael Scriven, faisaient face à de nombreux chefs d'accusation, dont homicide involontaire et séquestration.

Ils ont cependant plaidé coupable, vendredi, à l'accusation réduite d'avoir échoué à fournir les choses nécessaires à l’existence d'une personne.

Les deux accusés doivent connaître leur peine le 19 avril.

Betty Anne Gagnon, qui était âgée de 48 ans, nécessitait des soins constants, mais elle était parfois laissée à elle-même dans un poulailler ou dans un enclos à chien.

PLUS:pc