NOUVELLES

C.-B. l'une des principales adjointes de la première ministre doit démissionner

01/03/2013 09:32 EST | Actualisé 01/05/2013 05:12 EDT

VICTORIA - La première ministre de la Colombie-Britannique, Christy Clark, a perdu les services de l'une de ses plus proches adjointes, qui a dû remettre sa démission en lien avec une note de service qu'elle aurait envoyée et qui suggérait que le Parti libéral fasse usage de ressources publiques pour attirer le vote ethnique lors des prochaines élections.

Le bureau de Mme Clark a confirmé que la première ministre avait accepté la démission de Kim Haakstad, sa chef de cabinet adjoint, dont la suggestion a poussé au moins un député de l'Assemblée législative de la dénoncer publiquement.

Dave Hayer, un Indo-canadien et député libéral à l'Assemblée législative depuis 2001, a condamné le plan vendredi, ajoutant sa voix à la colère déclenchée plus tôt cette semaine après que le NPD, le parti d'opposition, eut coulé le document stratégique de 17 pages au parlement provincial.

M. Hayer a qualifié la proposition d'insultante et allant à l'encontre des règles.

Le vice-premier ministre Rich Coleman a lu une lettre d'excuses de la part de Mme Clark à l'Assemblée législative, jeudi. Il a promis une révision et déclaré que les résultats seraient connus aujourd'hui (vendredi).

Mais le gouvernement, vendredi, n'a révélé que le mandat de l'enquête, soulevant l'hypothèse qu'il faudra encore quelque temps avant que le gouvernement ne dévoile les réponses au sujet de l'utilisation de ressources publiques.

PLUS:pc