NOUVELLES

Angleterre - Chelsea: Benitez joue l'apaisement

01/03/2013 10:47 EST | Actualisé 01/05/2013 05:12 EDT

Le manageur espagnol de Chelsea Rafael Benitez a joué l'apaisement vendredi en conférence de presse, après sa violente sortie médiatique mercredi soir où il critiquait les supporteurs et les dirigeants des Blues.

"Je veux que les supporteurs soient derrière l'équipe. J'aimerais voir une superbe ambiance pour soutenir les joueurs. Je serais très heureux. Je fais partie de l'équipe et je veux sentir le soutien du public", a expliqué Benitez.

Il a également rappelé qu'il entretenait de bons rapports avec les dirigeants malgré sa saillie de mercredi.

Chelsea est dans la tourmente depuis mercredi avec un véritable vent de crise qui souffle sur Stamford Bridge. Et Benitez, qui a déjà affirmé qu'il quitterait son poste en fin de saison malgré l'option d'un an supplémentaire qui existe dans son contrat, est au centre de cet ouragan.

Déjà impopulaire auprès du public à cause de son passé d'entraîneur du rival Liverpool, il s'est encore plus mis les supporteurs à dos depuis sa sortie publique mercredi, les accusant notamment de vouloir saboter leur club tout en critiquant le conseil d'administration pour l'avoir nommé manageur "intérimaire" quand il a remplacé Di Matteo en novembre.

Vendredi, c'est un tout autre discours que le technicien de 52 ans a voulu faire passer.

"Le message est clair. Je n'ai pas de problèmes avec les dirigeants, Roman Abramovich ou les joueurs. Je vais faire de mon mieux pour le club. Il reste 11 matches à jouer, 33 points à prendre. Il faut rester soudés et être derrière l'équipe" a-t-il confié.

La séance de rétro-pédalage s'est terminée en apothéose. "Mon appellation d'entraineur intérimaire? Ce n'est plus un problème aujourd'hui. J'en ai parlé avant. Une chose est une erreur. Une autre est un problème. Mais maintenant, ce n'est plus un problème" a-t-il poursuivi, en disant n'avoir aucun regret d'avoir dit oui à Chelsea.

"Je vais terminer la saison et faire de mon mieux pour gagner des trophées. Je suis le manageur. Je sais que ce que je fais est bon" a-t-il enfin conclu.

cc/alh

PLUS:afp