POLITIQUE

Le Parti vert du Québec pourrait démettre son chef Claude Sabourin

23/02/2013 08:34 EST | Actualisé 25/04/2013 05:12 EDT
Le HuffPost

MONTRÉAL - En raison d’une performance décevante aux dernières élections générales, le chef du Parti vert du Québec, Claude Sabourin, s'attend à être démis de ses fonctions ce week-end, lors du congrès de sa formation, à Montréal.

M. Sabourin, qui doit obtenir 60 pour cent de l’appui des membres lors d’un vote de confiance sur son leadership, entend néanmoins demeurer au sein du parti s’il n’est pas reconduit à son poste.

Le vote des militants s’est tenu par courrier et sur Internet au cours des derniers jours, et le résultat sera connu dimanche.

Claude Sabourin, qui a été nommé chef du Parti vert du Québec en novembre 2010, assure qu'il sera candidat sous cette bannière dans la circonscription d’Argenteuil au prochain scrutin général.

Par ailleurs, Daniel Breton, qui a récemment été contraint de démissionner de son poste de ministre de l’Environnement dans le gouvernement du Parti québécois, a accepté de rencontrer les membres du Parti vert dans le cadre d’une causerie qui aura lieu samedi soir. M. Breton, toujours député péquiste, a été cofondateur du Parti vert du Québec.

Le député libéral fédéral Stéphane Dion viendra également partager son expérience comme ancien ministre de l’Environnement, dimanche.

La Parti vert du Québec qui a obtenu moins de un pour cent des votes aux élections du 4 septembre dernier, se penchera sur ses orientations futures au cours de la fin de semaine, notamment sur un possible appui à la souveraineté du Québec.