Huffpost Canada Quebec qc

Suspension de quatre policiers à Trois-Rivières: une vidéo troublante présentée en cour (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:

Les images de l'arrestation musclée d'Alexis Vadeboncoeur ont été présentées jeudi au palais de justice de Trois-Rivières, au moment où débutait l'enquête sur remise en liberté du jeune homme de 19 ans accusé de vol qualifié.

Quatre agents de la Sécurité publique de Trois-Rivières ont été suspendus pour une durée indéterminée à la suite de son arrestation.

Sur les images captées par des caméras de surveillance, on voit l'accusé se mettre à plat ventre sur le sol d'un stationnement, alors qu'il est encerclé par des véhicules de police. Des agents de la Sécurité publique de Trois-Rivières se dirigent vers lui et se mettent à lui asséner des coups pendant près de trente secondes avant de le faire monter à bord d'un véhicule de police.

Devant le tribunal, Alexis Vadeboncoeur a dit avoir été frappé à la tête et aux parties génitales. Il s'est présenté devant la cour dans le cadre de son enquête sur remise en liberté. L'accusé a dit encore porter la marque de la botte d'un policier entre les jambes. Son avocat, Me René Duval, veut intenter une poursuite civile contre les policiers pour réclamer des dommages.

Le jeune homme de 19 ans a été arrêté pour vol qualifié dans la soirée du 2 février. Il se serait alors présenté cagoulé et armé d'un pistolet dans une pharmacie du boulevard Des Récollets, à Trois-Rivières. Les policiers ont été appelés à intervenir. Une poursuite policière s'en est suivi; elle a pris fin près du Cégep de Trois-Rivières, où les images de l'arrestation ont été captées par des caméras de surveillance.

La Sécurité publique de Trois-Rivières a suspendu quatre de ses agents à la suite de l'intervention. La Sûreté du Québec fait enquête dans le dossier. C'est elle qui déterminera la suite des choses.

La vidéo complète diffusée sur YouTube:

Sur le web

Vidéo embarrassante pour la police de Trois-Rivières - Canoe.ca

Arrestation musclée à Trois-Rivières: une vidéo compromettante ...

Vidéo embarrassante pour la police de Trois-Rivières

Quatre policiers de Trois-Rivières suspendus