Huffpost Canada Quebec qc

Sommet sur l'enseignement supérieur: Québec dévoile les orientations du gouvernement et le calendrier des débats

Publication: Mis à jour:
PIERRE DUCHESNE
PC

QUÉBEC - À quelques jours du Sommet sur l'enseignement supérieur, le ministre Pierre Duchesne a rendu public, jeudi, le cahier des orientations gouvernementales, qui dresse la liste des quatre blocs d'éléments de discussion qui seront abordés pendant la journée et demie que durera l'événement.

Au dire du ministère de l'Enseignement supérieur, ces éléments sont issus des préoccupations et des consensus tirés des consultations et des rencontres thématiques, en plus de se rattacher à la vision gouvernementale de l'enseignement supérieur.

Québec propose ainsi de discuter de la promotion de la qualité de l'enseignement et de la gouvernance des établissements (y compris la question de la reddition de comptes); du renforcement de la recherche et de la collaboration entre les établissements et leurs milieux; d'assurer l'évolution du financement des établissements universitaires en tenant compte de la capacité de payer des contribuables; en plus de vouloir convenir d'une stratégie visant l'accessibilité et la persévérance aux études.

Chacun de ses blocs fera l'objet d'interventions pendant une durée de deux heures au cours de la première journée d'échanges, le lundi 25 février. Une autre période d'échanges de deux heures est prévue pour le lendemain, en avant-midi, après quoi le sommet sera clos, est-il indiqué dans des documents publiés sur le site Internet du ministère.

Au total, 61 personnes prendront part aux discussions, dont sept élus et 54 partenaires provenant de la société civile, des regroupements d'étudiants et de jeunes, des établissements d'enseignement ainsi que des milieux professoraux et syndicaux.

Ceux-ci seront entourés par près de 300 observateurs et membres des médias.

«Le Sommet sur l'enseignement supérieur nous permettra de poursuivre le dialogue entamé depuis plusieurs mois avec les partenaires et les acteurs de la société civile. Les Québécois souhaitent que nous ne revivions plus les tensions et les divisions qui ont caractérisé le Québec l'an dernier. Il est maintenant temps de déployer nos énergies à revaloriser l'enseignement supérieur pour nos collèges et nos universités et à faire du Québec une société du savoir à la hauteur de nos ambitions», a déclaré le ministre Duchesne par voie de communiqué.

Le Sommet sur l'enseignement supérieur aura lieu à l'Arsenal art contemporain de Montréal.

Également sur Le HuffPost:

Le meilleur et le pire du gouvernement Marois
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

La CSN sera au Sommet - L'enseignement supérieur est un «service public»

À la FQPPU - «Nous ne voulons pas être guidés par des critères de productivité ...

Pauline Marois s'attend à un printemps corsé