Marcel Bouchard: le fin goût du Saguenay à Montréal en Lumière (ENTREVUE)

Publication: Mis à jour:
Le chef Marcel Bouchard. (Flickr)
Le chef Marcel Bouchard. (Flickr)

Bleuets, tourtière et grosse bière. Le préjugé pourrait être facile si l’on vous demandait de décrire en quelques mots la gastronomie saguenéenne. Heureusement, le chef de l’Auberge des 21, à La Baie, Marcel Bouchard, proposera aux amateurs de fine cuisine un menu qui ira bien au-delà de ces quelques mots lors d’un souper spécial organisé par Montréal en Lumière, ce jeudi, au Beaver Club.

Originaire du Lac-Saint-Jean, Marcel Bouchard a toujours voué un amour pour sa région natale. « Quand j’ai quitté Alma, en 1986, je voulais vivre d’autres expériences que le coin ne pouvait m’offrir à cette époque-là, mais j’ai toujours su que je reviendrais », expliquait-il au bout du fil. Établi à Saguenay depuis maintenant 20 ans, le chef a d’ailleurs eu la piqûre pour le métier en voyant ses parents à l’œuvre alors qu’il était encore tout jeune. « J’ai toujours vu mon père autant que ma mère faire la cuisine à la maison ; ils étaient travailleurs forestiers et c’est eux qui faisaient la nourriture. Ça devenait courant pour moi de les voir aller », racontait-il.

Le Saguenay jusque dans l’assiette

Marcel Bouchard étonne par sa créativité et sa facilité à utiliser des traditions locales pour ensuite, les actualiser et en faire des mets bien particuliers. S’inspirant donc des produits du terroir, le chef utilise notamment des plantes et des champignons sauvages. Sa cuisine s’inspire grandement des mets autochtones. M. Bouchard explique cette orientation ainsi : « Quand on regarde l’histoire du Québec, il y a eu, oui, la colonisation des Anglais, des Français, mais il y avait aussi un peuple qui était déjà là, celui des autochtones qui survivaient déjà malgré des conditions difficiles. […] Depuis le début de ma carrière, je fais des recherches et je tente de m’inspirer de ce qu’eux faisaient, tout en adaptant les recettes pour qu’elles soient au goût du jour et qu’elles respectent les normes d’hygiène et de fraîcheur. »

Les Bonnes Tables

À titre de chef invité, Marchel Bouchard présentera son menu au Beaver Club, ce jeudi, dès 18h30, aux côtés de Martin Paquet et Alain Pignard. Même si l’on peut penser qu’il entrevoit Montréal en Lumière d’une façon différente qu’il le fait habituellement, le cuisinier demeure très terre à terre. « Un repas au Reine Elizabeth ou un repas à la maison, pour moi, c’est la même chose ! » En ce sens, il confirme également n’y voir aucune différence lorsqu’il prépare des plats pour des villes différentes, que ce soit Montréal ou Saguenay. « Je ne pense pas qu’un médecin ait un plaisir supplémentaire à guérir un patient dans une ville ou une autre. Pour nous, c’est un peu la même chose », a-t-il dit en riant.

Marcel Bouchard confirme qu’il sera de passage à Montréal pour faire ce qu’il a toujours fait de mieux, présenter ses idées et en faire bénéficier ses clients qui pourront le découvrir ou le redécouvrir dans leur assiette…

Pour plus de détails concernant les réservations et le coût du repas, cliquez ici.