Huffpost Canada Quebec qc

iWatch: ce qu'il faudrait à la montre d'Apple pour être un succès

Publication: Mis à jour:
IWATCH
L'iWatch d'Apple, vue d'artiste. ATTENTION, il ne s'agit pas d'un prototype. | Yrving Torrealba/www.yrving.com

Les rumeurs autour d'une montre Apple sont de plus en plus persistantes. Alors que nous évoquions des premières pistes dès décembre, les choses semblent se préciser. En deux jours, le New York Times, le Wall Street Journal et l'agence Bloomberg, trois médias bien informés, ont affirmé qu'Apple préparerait une montre intelligente: l'iWatch.

Le projet serait encore dans sa phase d'expérimentation, voire un peu plus avancé, car 100 personnes travailleraient dessus à plein temps, selon Bloomberg.

Il faut dire que le temps presse pour Apple. Depuis l'iPad en 2010 (qui n'est d'ailleurs, si on veut aller plus loin, qu'un gros iPhone), le géant n'a plus rien inventé. Et la pomme est scrutée par les marchés et actionnaires, qui attendent mieux qu'un iPhone 5S avec un écran encore plus grand pour 2013 et 2014.

Mais de la à développer une montre, un objet devenu désuet (si ce n'est dans le secteur du luxe) depuis, justement l'apparition des téléphones portables et à l'iPhone... un comble. Pourtant, les montres reviennent à la mode (en tout cas, c'est ce que veulent croire les géants du secteur). Ainsi, LG a présenté lors du salon CES début janvier sa LG Watch Phone, une montre/smartphone tactile qui a impressionné son monde.

lg

Pire pour Apple: mardi 12 février, alors que les rumeurs autour de l'iWatch montent, c'est Samsung qui est cette fois suspecté de vouloir lancer une smartwatch, une montre intelligente.

Ci-dessous: Recherches d'un designer, Johan Loekito

samsung_galaxy_watch

Une montre intelligente, mais pour quoi faire?

Il semblerait donc que les constructeurs soient convaincus. Il est d'ailleurs intéressant de noter que l'iPod nano était auparavant utilisé comme montre, une pratique encouragée par Apple... jusqu'à septembre dernier. Le nouvel iPod nano 7 a définitivement tué le format montre en agrandissant l'écran du fameux lecteur mp3. Pour ne pas cannibaliser la future iWatch?

iwatch ipod nano

Mais pour que l'iWatch fonctionne, encore faut-il que les utilisateurs y trouvent leur compte. Car une montre, par définition, doit être miniature, comparée aux smartphones (qui n'en finissent pas de grossir, à l'inverse). Et si on peut miniaturiser beaucoup de choses grâce aux nouvelles technologies, personne n'a trouvé la recette miracle pour miniaturiser les doigts, ou pour créer un écran en holographique.

D'un autre côté, rappelons-nous qu'à l'origine, les montres étaient à gousset et se trouvaient dans les poches, avant de finalement se fixer sur nos bras.

Il n'empêche, au vu de l'inconvénient de la taille, si Apple veut réussir, son iWatch devra être, cette fois, vraiment "révolutionnaire". Qu'est-ce qui pourrait vous pousser à acheter une montre intelligente? Le HuffPost s'est posé la question et on a essayé d'y répondre.

Ce que l'on attend de l'iWatch

  • Une extension de l'iPhone et de l'iPad

Il serait logique qu'Apple propose un produit complémentaire. Ainsi, une montre reliée par Bluetooth à un autre terminal mobile, tel l'iPhone ou l'iPad, permettrait de nombreuses choses, en plus des fonctionnalités d'une montre actuelle (heure, réveil, pulsation cardiaque, etc).

Il serait ainsi possible d'écouter et de changer sa musique directement depuis sa montre, de répondre à un coup de fil (pourquoi pas en visiophone?), de lire ses sms... Voire même d'avoir accès à un GPS rapidement, à la météo, ou pourquoi pas de faire office de lampe torche ou de télécommande.

Bref, faciliter l'usage des applications les plus classiques de l'iPhone. Et les rumeurs semblent confirmer cette théorie. Le site AppleInsider note qu'un rachat de la startup Pebble par Apple serait possible (le PDG n'a pas souhaité s'exprimer sur le sujet).

Ca tombe bien, car Pebble est une petite société qui a réussi à lever 10 millions de dollars de financement avec un concept très similaire: permettre à une montre de communiquer avec un smartphone sous iOS (le système d'exploitation de l'iPhone) ou Android (le système de Google). Cela permet justement de changer la musique à distance de son iPhone, de savoir qui vous appelle, etc.

La vidéo montrant les possibilités des montres de Pebble:

  • Un Siri ultra développé

Une montre intelligente de ce type serait parfaitement adaptée aux nouveaux usages proposés par Siri, l'assistant personnel d'Apple qui écoute vos demandes et vous répond oralement.

On pourrait alors parler à sa montre, comme dans les films de science fiction, afin de demander à notre assistant personnel de changer de musique, d'envoyer un mail à notre supérieur, ou de nous indiquer le meilleur restaurant du coin.

Une petite vidéo fictive de présentation de l'iSiri Watch, reprise sur Mashable:

  • Une batterie performante

L'intérêt d'une montre, c'est de l'avoir attachée au poignet toute la journée. S'il faut la mettre en charge deux fois par jour (comme c'est le cas pour un usage intensif de l'iPhone), l'intérêt est tout de suite plus limité. On peut donc espérer qu'Apple aura pensé à développer une batterie plus puissante.

On pourrait même imaginer un écran tactile solaire, permettant de recharger facilement les batteries. Une piste évoquée par le site Zdnet, qui affirme qu'un brevet d'écran tactile solaire a justement été déposé par Apple.

Ou, tout simplement, utiliser le mouvement du poignet (qui est presque toujours en mouvement dans la journée) pour recharger la batterie de son iWatch, voire, on peut rêver, de son iPhone lorsqu'on craint d'être à cours de batterie dans la rue.

  • Un vrai design haut de gamme

Des montres intelligentes, il en existe déjà de nombreuses, dont un grand nombre sont sous Android. mais les ventes ne décollent pas spécialement. Et pour cause: le design est pour l'instant jugé trop proche du gadget, du jouet.

Sur ce terrain, Apple pourrait faire la différence: la société à la pomme est particulièrement connue pour proposer un design très soigné et haut de gamme pour tous ses produits. On pourrait donc imaginer une montre plus proche des modèles luxueux que des modèles gadgets, avec des matériaux de qualité et non du simple plastique. De quoi plaire aux amateurs de montres.

Le design d'iWatch imaginé par des dessinateurs ou de simples fans:
(suite de l'article après le diaporama)

A quoi pourrait ressembler l'iWatch d'Apple
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée
  • Un écran flexible et tactile

Si cette possibilité semble plus hypothétique, elle n'en fait pas moins rêver plus d'un. Pourquoi ne pas imaginer un écran tactile, mais flexible? Et, soyons fous, pourquoi pas un écran qui s'enroule autour du bras et qui remplace le bracelet?

iwatch

Même si l'idée semble tout droit sortie d'une oeuvre de science fiction, le salon CES a permis de voir que la science s'en rapproche à grand pas, à coup de tablettes tactiles fines et aussi souples qu'une feuille de papier. Samsung, l'ennemi juré d'Apple, a même présenté un smartphone avec un écran de ce type en janvier dernier.

  • Des applications à foison

Comme pour ses téléphones et tablettes, Apple devra aussi proposer de nombreuses applications dédiées à l'iWatch sur l'AppStore. On pourrait alors imaginer de nombreux programmes adaptés à l'usage d'une montre.

Pourquoi pas une application permettant d'afficher la vitesse à laquelle l'utilisateur frappe une balle de tennis (à condition que les capteurs nécessaires soient présents dans la montre Apple), ou projetant une vidéo illisible sur un petit format directement sur une télévision, via l'Apple TV, par un simple geste du poignet.

Si Apple sort effectivement l'iWatch avec une technologie perfectionnée de reconnaissance des mouvements, nul doute que les développeurs auront une imagination débordante pour exploiter ce nouvel outil.

  • Achat sans contact et pass navigo

Pouvoir monter dans le métro sans sortir sa carte navigo, ou ne pas avoir besoin de composter son billet SNCF, ce serait le rêve, non? Avec les nouvelles technologies de paiement sans contact, on peut aussi imaginer une montre qui permet de payer encore plus facilement qu'avec un iPhone.

Et, pourquoi pas rêver avec la technologie des puces RFID, une possibilité de démarrer sa voiture grâce à son iWatch? Fini le stress de perdre ses clés de voiture...

  • Un appareil photo miniature

Avec la miniaturisation, on peut aussi imaginer un appareil photo et une caméra intégrés. Après tout, le plus petit appareil photo pèse moins de 15 grammes.

Si vous êtes fans de films d'espionnages, vous voyez déjà le tableau: un petit capteur sur la bordure de la montre qui permet de prendre des photos plus discrètement que James Bond.

Ce type de gadget existe d'ailleurs déjà. Voici un test d'une caméra espion réalisé il y a quelques mois:

Si l'iWatch regroupe toutes ces fonctionnalités, le futur bébé d'Apple a une petite chance de conquérir son public. Mais pour donner envie, comme toujours, Apple devra proposer... quelque chose auquel personne n'a pensé. C'est ce qui a fait jusqu'à présent le succès de la firme à la pomme.

Et, au fait, au cas où vous en douteriez, cette montre donnera l'heure...

LIRE AUSSI:

» Les deux nouveaux BlackBerry, l'ultime coup de poker de RIM

» Une reconnaissance digitale pour le futur iPhone?

» Bientôt un iPhone low cost?

Sur le web

Five Unavoidable Problems Plague Apple's iWatch

Rumor: Samsung plans Apple 'iWatch' competition

Now we know why Apple was leaking iWatch rumors: Samsung's releasing one

Apple iWatch Vs. Smartwatches Past And Present

This Week in Tablets: Apple's iWatch is an important part of the tablet ecosystem

Weekend Roundup: Apple iWatch rumours abound, Bitdefender crowned ...

iWatch Fever: Why This Round Of Rumors Might Actually Be True On The CultCast

Apple Working on the iWatch, a Bigger iPhone, a Less Expensive iPhone, a ...