NOUVELLES

G20: le communiqué doit permettre un rééquilibrage des changes (Moscovici)

15/02/2013 02:33 EST | Actualisé 17/04/2013 05:12 EDT

Le ministre français des Finances Pierre Moscovici a estimé vendredi que le communiqué qui doit être diffusé à l'issue de la réunion des pays du G20 à Moscou permettrait "un rééquilibrage des taux de change", tout en récusant une quelconque "guerre des monnaies".

"Tout le monde récuse toute idée de guerre des monnaies. Il n'est pas question de faire pression sur telle ou telle banque centrale", a dit M. Moscovici à la presse au terme de la première de deux journées de réunion des grands argentiers des pays riches et émergents du G20.

"En revanche, il a été dit de façon très claire à peu près par tous les intervenants que la politique monétaire ne devait pas être utilisée à des fins de change et qu'il fallait éviter les stratégies de dévaluation compétitive", a-t-il ajouté.

"C'est le message qui avait été passé par le G7, c'est le message que j'ai retenu de la discussion de ce soir. Il me parait de nature, par sa clarté politique, de permettre un rééquilibrage progressif, et que les différentes parités monétaires, dans les temps qui viennent, reflètent de manière plus précise, plus étroite, les fondamentaux économiques", a poursuivi le ministre français.

La banque centrale américaine (Fed) et son homologue japonaise sont accusées de faire tourner la planche à billets pour soutenir leurs économies, avec l'effet de déprécier le dollar et le yen, ce qui défavorise les partenaires commerciaux des Etats-Unis et du Japon.

Les pays du G7 ont publié mardi un communiqué réaffirmant qu'ils laissaient au marché le soin de fixer librement les taux de change.

M. Moscovici a souligné que les discussions entre grands argentiers du G20 avait eu lieu "sans qu'il y ait de mise en accusation particulière".

fff-gmo/bbc

PLUS:afp