Du hachis parmentier censé être au boeuf mais contenant du cheval a été livré à 47 écoles dans le Lancashire (nord-ouest de l'Angleterre) et des steaks hachés avec de la viande chevaline ont été fournis à des hôpitaux d'Irlande du Nord, a-t-on appris vendredi de source officielle.

Un plat de "cottage pie" ou hachis parmentier, distribué dans les écoles du comté de Lancashire, a été testé positif à l'ADN de cheval, a déclaré Susie Charles, responsable des écoles au conseil local du comté de Lancashire.

"Relativement peu d'écoles dans le Lancashire proposent ce plat, mais notre priorité est d'apporter l'assurance absolue que nos repas contiennent ce qui est écrit sur l'étiquette. Le fait que ce plat ne respectait pas cette règle nous a conduits, sans hésitation, à le retirer de nos menus", a-t-elle expliqué.

Dans le même temps en Irlande du Nord, des steaks hachés avec du cheval ont été livrés à des hôpitaux, a annoncé vendredi l'entreprise chargée de fournir la viande aux établissements de santé dans cette région britannique.

The Business Services Organisation (BSO) a indiqué qu'un lot fourni par une entreprise nord-irlandaise avait été retiré du circuit, sans préciser si une partie avait pu être consommée.

"Nous avons réagi immédiatement dès que nous avons eu l'information qu'il pouvait y avoir un problème de confiance, nous avons retiré les produits", a déclaré David Bingham du service médical du BSO.

Par ailleurs, des pubs et hôtels du groupe Whitbread ont également reçu des plats présentant de l'ADN de cheval. Le groupe qui possède les chaînes Premier Inn, Beefeater Grill et Brewers Fayre, a précisé que les produits concernés avaient été retirés des menus et ne seront pas remplacés tant que de nouveaux tests n'auront pas été effectués.

mc/dh/sb