NOUVELLES

CORRIGÉ: Trois députés du Hamas expulsés de Bulgarie

15/02/2013 06:37 EST | Actualisé 17/04/2013 05:12 EDT

Trois députés du mouvement islamiste palestinien Hamas, qui effectuaient une visite sans précédent dans un pays de l'Union européenne, ont été expulsés vendredi matin de Bulgarie, a annoncé à l'AFP l'organisateur de cette visite, Mohd Abuasi, président d'une ONG basée à Sofia.

"Des agents du service de sécurité bulgare DANS sont entrés vendredi matin dans les chambres d'hôtel des trois députés et les ont conduits à l'aéroport. Les députés ont quitté Sofia pour Istanbul à 10H00" (08H00 GMT), a indiqué Mohd Abuasi à l'AFP.

Les trois députés étaient arrivés à Sofia le 13 février, munis de visas d'un mois, invités par le Centre d'études du Moyen-Orient pour participer à une conférence sur le Moyen-Orient vendredi dans la capitale bulgare.

Selon Mohd Abuasi, les députés ont reçu l'ordre écrit de l'Agence de sécurité nationale (DANS) de quitter immédiatement la Bulgarie. "Les agents leur ont expliqué qu'ils devaient partir en raison d'une forte pression politique exercée sur la Bulgarie par Israël".

Pour sa part, le ministre de l'Intérieur Tsvetan Tsvetanov a annoncé à la chaîne de télévision TV7 que les députés avaient quitté la Bulgarie. "Ces gens sont entrés en Bulgarie avec des visas, mais ont montré, depuis leur entrée en Bulgarie, qu'ils avaient des motifs différents par rapport à ce qu'ils avaient déclaré", a-t-il déclaré.

A Gaza, le gouvernement Hamas qui contrôle l'enclave palestinienne a "dénoncé un comportement qui reflète l'ampleur (...) des pressions sionistes", selon son porte-parole Taher al-Nounou.

La Bulgarie avait pris jeudi ses distances à l'égard de cette visite.

Le ministre bulgare des Affaires étrangères Nikolay Mladenov s'était entretenu au téléphone avec son homologue palestinien Riyad al-Malki, l'informant que les trois députés ne seraient pas reçus par des représentants gouvernementaux.

Au cours d'une rencontre à Sofia avec l'ambassadeur palestinien Ahmed Mohamed al-Madbuh, une représentante du ministère bulgare des Affaires étrangères avait souligné que la Bulgarie "n'entretient aucun contact avec le Hamas qui figure dans la liste d'organisations terroristes de l'UE", avait précisé le ministère.

Cette visite intervenait alors que la Bulgarie a publiquement mis en cause le mouvement extrémiste chiite libanais Hezbollah, proche de l'Iran et qui soutient le Hamas, dans l'attentat anti-israélien commis le 18 juillet 2012 à l'aéroport bulgare de Bourgas (six morts, cinq Israéliens et un Bulgare).

C'était la première fois qu'une délégation du Hamas séjournait dans un pays de l'UE depuis que l'organisation extrémiste palestinienne a été placée sur la liste des "organisations terroristes".

Auparavant, une délégation du Hamas s'était rendue en Suisse à l'invitation de l'Union inter-parlementaire, malgré les protestations d'Israël.

vs-pfe/fw-sa/feb/fw

PLUS:afp