NOUVELLES

Cenovus dit pouvoir aller de l'avant avec ses nouveaux projets d'exploitation

14/02/2013 02:52 EST | Actualisé 16/04/2013 05:12 EDT

CALGARY - Cenovus Energy (TSX:CVE) affirme être en mesure d'aller de l'avant avec ses nouveaux projets d'exploitation des sables bitumineux même si l'entreprise, à l'instar de la plupart des producteurs de brut de l'Alberta, obtient beaucoup moins qu'auparavant pour son pétrole.

Le chef de la direction de Cenovus, Brian Ferguson, a indiqué jeudi que les coûts d'exploitation de la société dans le secteur des sables bitumineux étaient suffisamment peu élevés pour qu'elle puisse réaliser un bon profit, même si persiste l'écart entre le prix du brut lourd de l'Alberta et le cours de référence aux États-Unis.

Par ailleurs, Cenovus a annoncé avoir enregistré une perte nette, une perte d'exploitation de même qu'une baisse de 18 pour cent de son flux de trésorerie au quatrième trimestre, par rapport à la même période il y a un an.

Le producteur de pétrole de Calgary a précisé avoir subi une perte nette de 118 millions $, ou 16 cents par action, au cours de la période de trois mois terminée le 31 décembre, alors qu'il avait réalisé un bénéfice net de 266 millions $, ou 35 cents par action, lors du trimestre équivalent un an plus tôt.

La société a également subi une perte d'exploitation de 189 millions $, ou 25 cents par action, comparativement à un bénéfice d'exploitation de 332 millions $, ou 44 cents par action, un an auparavant.

Le flux de trésorerie a chuté à 697 millions $, ou 92 cents par action, en baisse par rapport à celui de 851 millions $, ou 1,12 $ par action, du quatrième trimestre de 2011.

À la Bourse de Toronto, jeudi, les actions de Cenovus valaient 31,79 $, en baisse de 81 cents, soit plus de deux pour cent par rapport à leur précédent cours de clôture.

PLUS:pc