Yann Perreau: une rentrée montréalaise pour se réchauffer le cœur (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
YANN PERREAU
Yann Perreau. | Valérie Jodoin Keaton

Un amoureux de la scène qui a envie de partager son bonheur et sa flamme pour la musique … Voilà comment décrire Yann Perreau à moins de deux jours de sa rentrée montréalaise qui aura lieu au La Tulipe, jeudi soir.

Quoi de mieux que d’offrir l’album À genoux dans le désir un soir de St-Valentin ? Et pourtant, rien d’arrangé avec le gars des vues, Yann Perreau n’est pas trop du genre à souligner cette célébration. Malgré tout, il le dit lui-même, il aura plein d’amour à donner lors de ce spectacle. « L’an dernier, il y a eu le printemps érable et là, c’est comme si on était dans une période un peu…une vague morte ou je ne sais pas. Moi, j’ai envie qu’on se rassemble, j’ai envie de partager l’amour. »

Vrai que l’artiste vit actuellement d’heureux départs. Au bout du fil, l’auteur-compositeur-interprète affirmait être en plein déménagement, alors qu’il attend la venue de la cigogne d’ici quelques mois. « Oui, c’est gros ce qui s’en vient avec la rentrée montréalaise. Oui, je suis stressé, c’est normal, mais pour moi, le ‘gros’ qui s’en vient c’est mon enfant ! », racontait-il, le sourire dans la voix.

Du lancement à la rentrée

Alors que son public avait pu le voir entouré d’une quinzaine d’artistes lors de son lancement en octobre dernier, Yann Perreau présentera cette fois une formule différente de son spectacle ; un trio hybride. Sarah Bourdon, que l’on pourra également entendre en première partie, remplacera les nombreuses voix féminines entendues sur la dernière parution de l’artiste. Jean-Alexandre Beaudoin sera présent notamment à la guitare. Et avec l’énergie et la fougue que l’on connaît de Yann Perreau, le spectacle bougera énormément. « Il y a plusieurs chapitres, comme un voyage ! Il y a un bout plus rock, après plus intimiste, on déconne aussi ! » Yann Perreau s’adonnera également à la batterie durant le spectacle mis en scène par Michel Faubert, chose qu’il souhaitait refaire sur scène depuis longtemps. À cela s’ajoutent aussi quelques éléments visuels créés spécialement par Moment Factory.

Une tournée bien pensée

Victime du succès de son album dédié aux écrits du poète Claude Péloquin, Yann Perreau a finalement décidé de parcourir le Québec le temps de quelques prestations pour les mois de mars et avril. Toujours en trio, l’auteur-compositeur-interprète fera grandement plaisir à ses fans en y présentant quelques titres d’À genoux dans le désir, mais aussi quelques morceaux de ses albums précédents qui seront réarrangés pour l’occasion. «On dépouille ou un revisite disons, pour faire un joyeux ensemble. On sait que par exemple, Le bruit des bottes, est plus rock, plus explosive en temps normal en show. Cette fois-ci, ce sera aussi intense, aussi poignant, mais on va le faire avec des harmonies vocales. »

Yann Perreau sera au La Tulipe ce jeudi, 14 février à 20h. A-t-il une demande spéciale à faire au public pour cette rentrée montréalaise ? «Non, pas de code de couleurs, pas de rouge ni rien, juste une belle ouverture ! Habillez-vous confortable », dit-il en riant. «Ce sera comme un café Bailey's…»

EN VIDÉO: