NOUVELLES

Le lock-out dans la LNH fait chuter la valeur des équipes

13/02/2013 08:53 EST | Actualisé 15/04/2013 05:12 EDT

Le lock-out dans la Ligue nationale de hockey (LNH) pourrait faire chuter la valeur des équipes de 328 millions de dollars en 2013, selon la firme Brand Finance.

Cette firme de consultation se spécialise dans l'évaluation des marques de commerce dans une centaine de secteurs différents. Selon elle, la valeur de l'ensemble des 30 équipes de la LNH était de 1,15 milliard de dollars en octobre dernier, un recul de 450 millions de dollars comparativement au début de l'été 2012. Brand Finance estimait avant le lock-out que la valeur des équipes de la LNH allait atteindre 1,89 milliard de dollars cette année, mais à la suite du conflit de travail, cette estimation a été révisée, à 1,56 milliard pour 2013.

Ce repli est une conséquence directe de la réaction des amateurs de sports au lock-out. Si les mordus de hockey sont toujours au rendez-vous, l'arrêt des activités pendant environ quatre mois a affaibli l'intérêt des amateurs moins passionnés qui risquent de réduire leurs dépenses.

« Cette chute anticipée de la valeur de la LNH s'explique en bonne partie par les amateurs occasionnels qui ont choisi d'autres types de divertissement », explique Edgar Baum, directeur chez Brand Finance. Selon lui, plusieurs équipes n'ont pas déployé suffisamment d'efforts pour attirer de nouveau les partisans dans les arénas à la fin du conflit.

Un sondage effectué par la firme Level 5 révèle d'ailleurs que 39 % des amateurs de hockey ont l'intention de réduire leurs dépenses pour l'achat de billets en 2013. En ce qui concerne l'achat de produits dérivés, 37 % ont l'intention de limiter leur budget, et 35 % des répondants iront jusqu'à bouder les matchs présentés à la télévision.

Brand Finance estime également que plusieurs commanditaires pourraient éviter toute association avec la LNH pour l'instant. Les équipes devront peut-être attendre jusqu'à deux ans avant de rétablir leurs partenariats d'affaires, selon la firme.

Le Canadien vaut moins

Des sept équipes canadiennes dans la LNH, le Canadien de Montréal a perdu le plus de valeur à la suite du lock-out, selon les estimations de Brand Finance, soit 36 millions de dollars à 126,4 millions de dollars, suivent les Canucks de Vancouver, avec une perte de 26,6 millions à 116,2 millions, et les Maple Leafs de Toronto, avec une diminution de 26 millions de la valeur de leur marque à 140,9 millions de dollars.

PLUS:rc