NOUVELLES

Fed Cup: le Canada rendra visite à l'Ukraine en qualifs du Groupe mondial II

13/02/2013 02:05 EST | Actualisé 15/04/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - Le Canada a tiré le numéro de l'Ukraine pour les qualifications du Groupe mondial II de la Fed Cup.

La Fédération internationale de tennis (ITF) a procédé au tirage, mercredi. Les autres rencontres opposeront la Belgique à la Pologne, la France au Kazakhstan et l'Argentine à la Grande-Bretagne.

Comme c'est la première fois que l'Ukraine et le Canada s'affronteront, l'ITF a aussi procédé à un tirage au sort pour déterminer quel pays accueillera ces matchs qui seront disputés les 20 et 21 avril. C'est l'Ukraine qui l'a emporté.

«On aurait aimé jouer à la maison, c'était notre souhait, a dit le capitaine de la formation canadienne, Sylvain Bruneau. Mais bon, ce sera en Ukraine.»

Le capitaine ne sait toutefois pas quelle surface va privilégier le pays hôte.

«Aleksandra (Wozniak) a parlé de surface dure sur courts intérieurs, mais je sais qu'il savent également que nous sommes très forts sur ce type de surface. Ils pourraient aussi choisir la terre battue rouge. Nous sommes aussi très bons sur terre battue. Aleksandra a fait la ronde des 16 à Roland-Garros et a atteint le quatrième tour lors d'une autre édition.

«Je ne suis pas certain, mais je ne serais pas surpris, du moins, que ce soit la terre battue.»

L'Ukraine, qui s'est inclinée 3-1 face à l'Espagne au premier tour du Groupe mondial II, occupe le 14e rang au classement mondial. Le Canada pointe au 21e échelon.

«Elles ont une bonne formation. Elles comptent sur Lesia Tsurenko qui est près du 70e rang mondial (71e) et Elina Svitolina (102e), qui a affronté Eugenie (Bouchard) en finale du Wimbledon junior. C'est une équipe avec une belle profondeur et qui se compare à nous en terme de niveau de jeu. Ça va être intéressant.»

Le Canada, avec Bouchard, Stéphanie Dubois, Sharon Fichman et Gabriela Dabrowski, a vaincu le Brésil 2-1 la semaine dernière en grande finale du Groupe I de la zone des Amériques. L'équipe canadienne a ainsi été propulsée vers les qualifications du Groupe mondial II, auxquelles elle n'avait pas pris part depuis 2011.

Pour les rencontres d'avril, Bruneau pourrait également compter sur le retour de Wozniak, qui prévoit revenir au jeu en mars.

«C'est certain que si elle est en santé, ce serait tout un atout pour nous que de pouvoir compter sur Aleksandra dans notre formation», a souligné l'entraîneur.

PLUS:pc