Les parents qui ne savent plus comment composer avec les caprices de leurs bouts de choux à l’heure des repas auront bientôt un rendez-vous hebdomadaire qui viendra à leur rescousse.

Animé par Alexandra Diaz et la nutritionniste Geneviève O’Gleman, le magazine Cuisine futée, parents pressés prendra l’antenne de Télé-Québec en avril prochain et constituera une mine d’informations sur l’alimentation des enfants.

S’adressant particulièrement aux jeunes familles, l’émission proposera trucs et conseils pour concilier manque de temps et préparation de plats nutritifs et savoureux. On y proposera des recettes faciles à concocter les soirs de semaine, accessibles et économiques. Toujours orientées vers les saines habitudes de vie, les deux animatrices iront aussi de recommandations pour élargir les horizons des tout-petits, qui sont parfois bien conservateurs à table.

Pour l’heure, on ignore toujours dans quelle case horaire aboutira Cuisine futée, parents pressés, une production de B-612 Communications.

Loading Slideshow...
  • 1. Ne jamais permettre les gâteries

    Même s’il faut imposer des limites, il ne sert à rien d’interdire de petites gâteries en tout temps. Sinon, lorsqu’ils ne sont pas sous votre supervision, vos enfants auront probablement tendance à vraiment exagérer.

  • 2. Essayer d’empêcher les enfants de trop manger

    Il ne faut pas créer de bataille lorsque nos petits mangent trop, mais plutôt essayer d’identifier la cause de ce problème. Est-ce que l’enfant ne déjeune pas ou touche à peine à son lunch?

  • 3. Éviter de cuisiner les aliments que les enfants n’aiment pas

    Il faut continuer à servir ces aliments et leur demander d’y goûter chaque fois, au moins une toute petite bouchée.

  • 4. Avoir de mauvais aliments dans la maison

    Si le garde-manger et le frigo sont remplis de malbouffe, c’est ce que les enfants choisiront de manger, même si des collations santé sont aussi proposées.

  • 5. Ne pas montrer l’exemple.

    Les parents restent le plus grand modèle, en alimentation comme pour le reste, selon Parents Canada.