NOUVELLES

Ukraine: des "progrès" mais pas encore d'accord sur un plan d'aide (FMI)

12/02/2013 09:49 EST | Actualisé 14/04/2013 05:12 EDT

Le FMI a noté mardi des "progrès" dans les discussions avec l'Ukraine mais a souligné que d'importants "problèmes politiques" devaient être réglés avant qu'il puisse accorder un nouveau plan d'aide au pays.

"Nous avons accompli des progrès significatifs vers un accord avec les autorités" sur un plan d'aide mais "d'importants problèmes politiques restent en suspens et des travaux techniques doivent encore être menés", a indiqué Christopher Jarvis, chef de la mission du FMI qui vient de passer deux semaines à Kiev.

Les équipes du Fonds retourneront "en mars" à Kiev pour "continuer les discussions", a-t-il ajouté, cité dans un communiqué.

Engluée dans une profonde crise économique et politique, l'Ukraine a dû demander un nouveau plan d'aide au Fonds monétaire international en dépit de relations compliquées avec l'institution.

En juillet 2010, le FMI avait accordé à l'Ukraine une ligne de crédit de 15,3 milliards de dollars mais n'a ensuite accepté de débloquer que 3,4 milliards, estimant que Kiev n'avait pas mis en oeuvre les réformes exigées en contrepartie de cette assistance.

"Avec de bonnes politiques, l'Ukraine peut faire mieux", a assuré M. Jarvis, assurant qu'un programme du FMI permettrait au pays de contenir son déficit budgétaire et de "renforcer" son marché de l'emploi.

Pour l'heure, Kiev fait face à de "sérieux défis" économiques, a-t-il ajouté.

A la fin 2012, le pays a vu son produit intérieur brut se contracter et il sera tenu cette année de rembourser plus de 7 milliards de dollars à ses créanciers.

jt/sl/lor

PLUS:afp