NOUVELLES

L'Autriche défait la Suède et le Canada finit 4e aux Mondiaux de ski alpin

12/02/2013 01:22 EST | Actualisé 14/04/2013 05:12 EDT

SCHLADMING, Autriche - Le champion du classement général de la Coupe du monde Marcel Hirscher a aidé l'Autriche à remporter l'épreuve par équipes, mardi, ce qui a permis à la nation-hôte de décrocher sa première médaille d'or aux Championnats du monde de ski alpin.

Hirscher a fait équipe avec Philipp Schoerghofer, Michaela Kirchgasser et Nicole Hosp à l'occasion d'une victoire de 4-0 en finale contre la Suède.

«C'était 'cool', j'ai vécu toute une sensation», a dit Hirscher, qui figure parmi les favoris pour le slalom géant masculin en fin de semaine. «Ce fut amusant, et je crois que nous avons tous très bien performé.»

Hirscher a ajouté que cette victoire était importante pour l'équipe, à l'aube des épreuves individuelles.

«C'est tout un soulagement», a admis Hirscher. «Nos résultats n'étaient pas si mauvais, mais nous avons obtenu plusieurs quatrièmes places et elles ne comptent pas aux championnats du monde.»

L'Allemagne a devancé le Canada par seulement un centième de seconde lors de la petite finale pour la troisième place.

Mike Janyk a réalisé deux excellentes prestations en petite finale pour vaincre l'Allemand Felix Neureuther, et Erin Mielzynski a effacé un déficit impressionnant pour surprendre la skieuse étoile Maria Hoefl-Riesch par un centième de seconde. Le Canada s'était ainsi forgé une avance de 2-1 à l'approche de la quatrième et dernière vague.

La recrue Phil Brown a skié de façon magistrale à sa première participation aux Championnats du monde de ski alpin pour permettre au Canada de franchir les deux premières rondes. Il a d'ailleurs réalisé le meilleur temps des représentants de l'unifolié en soirée. Le Canada s'est cependant incliné par une marge infime devant l'Allemagne, après qu'on eut additionné les chronos des compétiteurs.

«Nous sommes passés très près de remporter la médaille de bronze. L'équipe a été fantastique», a déclaré le président de Alpin Canada Max Gartner. «Ils ont vraiment augmenté leur niveau de ski d'un cran devant une grosse foule sous les réflecteurs.

«J'ai vraiment été impressionné par la dernière prestation de Phil — qui a enregistré son meilleur temps de la journée lors de la vague décisive, a ajouté Gartner. Il y en manquait un petit peu, malheureusement. Mais l'équipe peut garder la tête haute et être satisfaite de sa performance.»

L'épreuve, disputée selon la formule au meilleur des quatre vagues de slalom, a été présentée en soirée — sous les réflecteurs — devant des miliers d'amateurs de ski alpin autrichiens.

La formation canadienne était composée pour les deux premières rondes de Janyk, de Whistler, en C.-B., Brown, de Toronto, Mielzynski, de Guelph, et de Marie-Michèle Gagnon, de Lac Etchemin. Le Canada a vaincu l'équipe suisse 3-1 au premier tour, avant de terminer à égalité 2-2 contre la République tchèque. Les Canadiens ont toutefois accédé au tour suivant en vertu du total des temps enregistrés. Ensuite, Brittany Phelan, de Mont-Tremblant, a remplacé Gagnon en demi-finale, et le Canada s'est incliné 3-1 devant la Suède. Le Canada a finalement affronté l'Allemagne dans un duel pour la médaille de bronze.

«Ce fut toute une surprise, a reconnu Phelan, qui agissait à titre de réserviste dans l'équipe canadienne. Je n'ai pas vraiment eu le temps d'être nerveuse. J'ai pris mes skis, j'ai grimpé en haut de la montagne et je me suis retrouvée au portillon de départ. C'était 'cool' de pouvoir participer à l'épreuve et de contribuer aux succès de l'équipe.»

La compétition par équipes est disputée aux Mondiaux depuis 2005. L'épreuve de 2007 avait également été remportée par l'Autriche.

La France, championne en titre, a perdu en quarts de finale devant l'Allemagne.

Le slalom géant féminin sera présenté jeudi aux championnats du monde de ski alpin, suivi du slalom géant masculin vendredi. Le slalom féminin est prévu samedi, et le slalom masculin conclura la compétition dimanche.

PLUS:pc